+ Playlists

Pourquoi autant de femmes se masturbent-elles pendant leur accouchement?

Après une rencontre professionnelle avec une infirmière d'un grand hôpital accoucheur qui était outrée surprise de voir combien de femmes se touchaient pendant leur accouchement, j'ai décidé de vous en parler.

Pourquoi la masturbation féminine est-elle encore taboue?
La masturbation a toujours été durement punie. Jadis, on prétendait qu'elle rendait folle, sourde, hystérique, arriérée mentale ou possédée. On soignait le tout par l'emprisonnement, la camisole de force, l'excision chirurgicale, etc. Aujourd'hui, l'opinion générale s'est adoucie, mais elle reste parfois sévère en décrivant ce plaisir comme narcissique, solitaire, triste, de remplacement à une vraie relation, etc. La religion, elle, est restée traditionnelle et fermée sur le sujet.

Longtemps, il a été dicté aux femmes que leurs comportements sexuels devaient uniquement être destinés à la reproduction. Aujourd'hui, il reste encore dans la croyance populaire un lourd sentiment de secret autour de la masturbation féminine qui la rend toujours tabou-bouh-bouh!
 
Maintenant, qu'en est-il de ces fameuses caresses pendant l'accouchement?
Bien que plusieurs aient entendu parler d'orgasmic birth, je traiterai plutôt de la masturbation comme outil de gestion de la douleur, de sa physiologie plutôt que de son aspect éthique ou moral. La masturbation chez l'être humain, comme chez plusieurs mammifères, commence très tôt... soit in utero! Elle est donc de nature instinctive, puis se revit à toutes les tranches d'âge chez l'Homme. Chez nos amis les animaux, beaucoup de femelles utilisent le léchage ou le frottement des parties génitales lors de la délivrance. Cet acte est utilisé instinctivement pour se soulager et aider le processus.
 
Souce : Flickr

Quand, où et comment la femme y parvient?
Vers la fin de son accouchement, elle ressent souvent une forte pression sur son périnée. Les contractions se sont habituellement intensifiées et rapprochées à ce moment, ce qui rend la gestion de la douleur parfois plus ardue. Plusieurs femmes amènent instinctivement leurs mains à leur vulve puisque les sensations sont très fortes dans cette région et qu'elles veulent les atténuer, les soulager comme lorsqu'on se cogne. Elles massent donc cette partie de leur corps et parfois jouissent par surprise et n'en font part à personne.

Comme il y a un lien hormonal très étroit entre les relations sexuelles et l'accouchement, toutes méthodes pouvant aider la production des substances organiques nécessaires à expulser un bébé sont de bons atouts. L'orgasme permet la production importante d'endorphines et ces hormones atténuent beaucoup la douleur. Très intéressant et utile lors de l'accouchement! L'entrejambe et les seins de la femme sont très sensibles le jour J. Donc, pour plusieurs mamans, un simple frôlement ou une légère pression peut suffire à déclencher un orgasme. Les préliminaires sont non nécessaires et le moment non obligatoirement érotisé (quoi qu'il pourrait l'être et ce serait très bien!).

Comme il est recommandé de prendre quelques contractions sur la toilette parce qu'elles sont généralement profitables, il est possible de toucher son clitoris ou ses seins discrètement, en solo, sans en faire tout un show. Si on a accès à une baignoire à remous ou à une douche, les jets peuvent faciliter la chose. La jouissance permet des contractions utérines très efficaces, car on s'abandonne quelques secondes et on n'offre aucune résistance à l'intensité du travail. Elles seraient d'ailleurs de très loin beaucoup plus puissantes que plusieurs calmants ET très sécuritaires et aidantes pour bébé aussi.

Je vous souhaite donc un moment d'intimité lors de votre accouchement pour avoir recours à cet outil très puissant. Si vous l'avez utilisé lors de la naissance de votre bébé, partagez-nous votre expérience pour inspirer et sortir les autres mamans des maudits tabous.

Quels outils de gestion de la douleur avez-vous utilisés ou utiliseriez-vous pour votre accouchement?


Si vous voulez poser une question, vous pouvez écrire à info@tplmoms.com en mettant dans le sujet DOULA. On ne divulguera jamais de nom de famille!