+ Playlists

Deux mamans : en parler ou non, là est la question.

Crédit photo : TF1 News
Deux mamans : en parler ou non, là est la question.
Quand nous avons décidé d'être mamans, nous décidions en même temps de nous afficher publiquement comme couple homosexuel. Nous n'avions pas le choix. Si nous voulions que notre garçon soit fier et heureux dans sa famille, nous devions l'être de notre couple. 

Dans les milieux scolaires où j'ai travaillé, je n'avais jamais eu de problème à en parler avec mes collègues. Toutefois, je n'en avais jamais parlé avec mes élèves. Les élèves ne s'étaient jamais vraiment intéressés à ma vie de couple.

Tout a changé quand le « + » est apparu sur le test de grossesse. Quand j'ai annoncé ma grossesse à mes moineaux du secondaire, ils étaient plusieurs à me poser des questions sur le papa du bébé. C'est là que je nous ai inventé un papa. Un papa qui faisait tout comme ma blonde, mais qui était imaginaire. L'image leur convenait et ils ont arrêté de poser des questions.

Un jour, j'ai décidé de leur en parler. J'en avais assez de cette façade. Je me suis dit : « Quoi de mieux qu'un modèle de famille homoparentale devant eux pour leur en parler et défaire les préjugés qu'ils peuvent avoir? » Alors, j'ai dit à ma classe de secondaire 3 que tout ce que je leur avais dit sur le fameux père était vrai, sauf qu'ils devaient tout mettre au féminin. Ils étaient très surpris, mais se sont montrés respectueux et même très curieux. Ça m'a fait un énorme plaisir de leur répondre et de leur parler de notre processus. Je stressais pour rien. 

On a beau dire ce que l'on veut des ados, mais mes élèves étaient les gens les plus ouverts à qui j'en ai parlé et j'espère leur avoir démontré que rien n'est impossible dans la vie.

Avez-vous déjà eu peur de parler de quelque chose à des ados?