+ Playlists

Les maudits écrans (ha!) : petits trucs pour être moins accros à la technologie!

Crédit photo : Petras Gagilas/Flickr
Les maudits écrans (ha!) : petits trucs pour être moins accros à la technologie!
L'autre jour, je jasais avec une amie. Constat : nos ados passent beaucoup (trop?) de temps sur leur téléphone intelligent. Puis, nous nous sommes avoué que nous ne prêchions pas par l'exemple... Oups? Après un petit calcul, j'ai réalisé que chez moi, pour mon fils et moi, il y a huit écrans. Huit! Nous ne sommes que deux! 

J'ai eu peur et j'ai décidé de sonder mes collègues TPL Moms. Verdict : une moyenne de six écrans par famille. Il faut aussi noter que la majorité des collaboratrices et collaborateurs de ce blogue ont des enfants en bas de six ans.

Bref, je n'étais pas vraiment plus avancée.

Crédit : Giphy.com

Qu’est-ce qu’on fait avec ça?
Selon différentes études, les jeunes de plus de neuf ans passeraient plus de sept heures par jour devant un écran. La sédentarité des jeunes expliquerait une hausse du taux d’obésité, particulièrement chez les 9 à 13 ans. Les directives canadiennes en matière d'activité physique et en matière de comportement sédentaire recommandent de limiter le temps d'écran à deux heures par jour. Facile à dire, mais moins facile à faire!

Personnellement, j’ai bien du mal à lâcher mes écrans. Je fais tout là-dessus : en plus de les utiliser pour le travail, je peux y chercher un chemin, consulter l’horaire des activités de loisirs, fouiller pour des recettes, jouer au Scrabble, m'inspirer sur Pinterest. Je passe aussi beaucoup de temps sur les réseaux sociaux et sur Internet en général. De plus, je suis de celles qui regardent encore la télé. Le texto est la façon la plus simple et rapide de me joindre. Mon fils, de son côté, échange avec ses amis, s’organise des activités, regarde des YouTubers et joue sur sa console. 

Crédit : Giphy.com

Tentatives de résolutions familiales
Comment se fait-il qu'on ait toujours un téléphone accroché à la main, comme un prolongement de nous-mêmes? Pour la nouvelle année, mon ado et moi essayons de diminuer le temps passé devant nos écrans. Loin de moi l'idée de faire la morale! Je désire simplement vous partager ma réflexion. 

Voici quelques trucs que nous tentons d’appliquer :

1. Pas d’écran avant de se coucher
Ici, je parle pour moi aussi, pas seulement que pour mon fils. Chaque soir Régulièrement, on pitonne sur nos tablettes ou nos téléphones en se couchant. J’avais lu quelque part que la luminosité de nos écrans envoie un signal contradictoire à notre cerveau en lui indiquant que ce serait encore le jour, ce qui provoquerait des troubles de sommeil. Donc, pas d’écran au moins 30 minutes avant de se coucher. Un peu de lecture dans un livre sera beaucoup plus bénéfique!

2. On mange en famille
Je l'avoue, nous mangeons souvent devant la télé ou encore à des heures différentes en raison de nos activités respectives. Et quand nous réussissons à manger en même temps, on bavarde un peu, mais nous avons souvent nos téléphones à portée de la main... quand ils ne sont pas carrément sur la table. C'est complètement ridicule, je m'en rends bien compte en l'écrivant! Désormais, nous les laissons hors de portée et nous tentons d’organiser nos horaires — entre mes activités professionnelles et la pratique de son sport — pour manger ensemble le plus possible.

3. S’imposer un temps limite.
On recommande un maximum de deux heures par jour devant un écran. Ce qui est plutôt difficile à accomplir, surtout quand c’est un outil de travail. Par contre, j’aime bien le truc de comptabiliser notre temps devant un écran, en catégorisant si c’est pour le travail ou les études ou le divertissement et sur quel écran ça se passe. En prendre conscience, c’est déjà un premier pas!

Je me suis fait suggérer de limiter les accès WiFi aux appareils de mon garçon après une certaine heure. Bien que je sois capable de configurer les accès par moi-même, je n’adopterai pas cette méthode. Je préfère encore y aller en communiquant avec lui, en le responsabilisant et en lui faisant confiance. Nous sommes une équipe dans ce défi après tout!

5. Télé et ordinateur dans les chambres : oui ou non?
Je comprends l’avis des experts qui recommandent de ne pas garder de télé ou même d’ordinateur dans les chambres. Cependant, dans les faits, nos petits espaces, l’organisation familiale ou d’autres facteurs rendent l’exercice plus difficile. Je préfère de loin que mon fils joue sur sa console dans sa chambre que dans le salon. Limiter le temps d’écran me paraît beaucoup plus simple et réaliste à appliquer.

6. Donner l'exemple
« Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais », c’est un peu malvenu, ici. Pour que nos enfants suivent les consignes, il vaut mieux donner l’exemple! C'est un énorme combat pour ma part, je dois passer près de 12 heures par jour devant un écran! Pour m'encadrer, j'ai pensé partir le minuteur lorsque je suis sur mon ordi ou autre. Et m'adonner à de la lecture personnelle en remplacement, ce qui est mon objectif depuis au moins deux ans.

8. Prévoir des activités amusantes pour toute la famille
Je lisais sur les tendances 2016 et on parlait de geek parenting, qui consiste notamment à enseigner à nos enfants tout ce qui touche à l’informatique ou la technologie. Peut-être que le temps d’écran peut aussi être éducatif? 

Organiser ou improviser des activités actives, justement, reste un excellente option : une promenade à l’extérieur, danser dans le salon, pratiquer le yoga avec la marmaille, etc. Bouger, ça change les idées!

Désirez-vous diminuer le temps d’écran dans votre famille? Quels sont vos trucs?