+ Playlists

Mon chien, le meilleur des alliés pendant mon congé de maternité

Crédit photo : Julie Rondeau Photographie
Mon chien, le meilleur des alliés pendant mon congé de maternité
Quand nous avons décidé d’adopter un chien, il y a près de deux ans, le projet « bébé » était déjà sur la table. Le chien, c’était vraiment pour faire plaisir à mon chum. Je n’avais jamais eu d’animal de compagnie, donc la gestion des pipis de chien et du poil de cette charmante créature dans tous les recoins de la maison : très peu pour moi. C'est pourquoi j’ai eu un sacré fou rire quand mon chum, du haut de sa fierté de nouveau papa de chien, m’a affirmé : « Tu vas voir, tu vas être contente de l’avoir quand tu seras en congé de maternité ». Ben oui toi, je vais avoir envie de gérer un animal ET un bébé. Le chien, meilleur ami de l’homme, je suis d’accord, mais MON meilleur ami? Je ne crois pas.
 
Mea culpa. Il avait raison. J’ai appris à aimer cet être aux yeux doux et il est devenu le meilleur allié de cette année, à la maison avec bébé. Voici mon top 5 des traits caractéristiques de cet animal qui en font un extraordinaire compagnon :
 
1. Son odorat bien aiguisé 
Mesdames et messieurs, plus besoin de prendre une petite « sniffe » de fesses de bébé pour savoir si la couche est pleine. Quand bébé a fait son tas, mon chien tourne autour et finit souvent le museau à quelques centimètres de la couche, sans bouger, et ce, jusqu’à ce que je daigne changer ma fille. Très efficace comme système.
 
2. Son besoin de nous protéger
Nous avons appris à notre chien à ne pas japper inutilement… ce qui a fonctionné jusqu’à ce que nous ramenions mini à la maison. Depuis, selon lui, il vaut mieux nous avertir au moindre bruit de pas sur notre terrain. Entre mon chum, le gars d’UPS et un chat, il n’y a aucune distinction à faire. En tout cas, je me sens en sécurité et je sais quand je dois aller mettre une brassière pour accueillir ledit gars d’UPS. #PasDeBrassièreEnCongéDeMaternité
 
3. Son impartialité
Non seulement il aime tout le monde d’un amour pur et inconditionnel, mais il a un sens de l’équité qui va jusqu’à son estomac. Il est donc celui avec qui je dois partager mes collations de l’après-midi. Il n’y a aucun jugement de sa part quand je me claque un sac de chips à trois heures de l’après-midi en écoutant un épisode de Friends sur Netflix, mais à condition que je partage.
 
4. Son envie de bouger
Quand vient l’heure où l’animal traverse la maison d’avant en arrière, sans arrêt, tourne sur lui même, puis me suit à la trace, je sais que le moment est venu d’aller bouger. Son regard me fixe et semble dire : « Enweille la mère, mets tes souliers de course, on s’en va se promener! » Un peu grâce à lui, nous sortons tous les jours prendre une grande marche et nous profitons de l’extérieur, beau temps, mauvais temps.

                                               
Crédit : Giphy
 
5. Son empathie
Qui dit grossesse, dit hormones. Et qui dit hormones, dit souvent émotions à fleur de peau. Les animaux ont une capacité unique à sentir les émotions des autres et maintes fois, mon gros toutou est tout simplement venu déposer sa tête sur mes genoux quand ça n’allait pas. C’est de l’amour tout simple, qui ne demande pas d’explication et qui sait se faire rassurant. Bon, ces jours-ci, son empathie va jusqu’à pleurer en même temps que bébé, mais on s’y fait. #MesOreillesSaignent
 
Je savais que la maternité me permettrait de nouer de nouvelles amitiés, j’ignorais seulement qu’une des plus belles serait avec un chien!