+ Playlists

Lait de soya, barre tendre, mais pas que!

Crédit photo : SherSor/Shutterstock
Lait de soya, barre tendre, mais pas que!
J’ai lu avec gratitude ce texte publié la semaine dernière qui visait, le plus généreusement du monde, à vous sensibiliser sur l’importance de participer à la Grande guignolée des médias.
 
Par contre, j’aimerais préciser que la réalité d’une famille qui reçoit un panier de Noël n’est pas la même réalité que celle de celui qui donne. C’est malheureux, mais c’est comme ça.
 
Il ne s’agit pas de critiquer la générosité des gens, loin de là. Cela dit, je crois qu’il est important d’être conscient de la réalité et des réels besoins d’une famille vivant sous le seuil de la pauvreté.
 
Ce dont une famille a vraiment besoin de retrouver dans son panier, ce n’est, selon moi, pas le paquet de pâtes alimentaires enrichies en fibres, ni le berlingot de lait de soya. Ce n’est pas non plus les barres granolas contenant 22 g de protéines. Non. En fait, ça suscite parfois plus de colère qu’autre chose.

« Ben voyons qu’une famille va se plaindre de ce qu’elle reçoit ».
 
Attention, ne soyez pas trop prompts à critiquer. Oui, elle va se plaindre, les réalités sont différentes, comme je le disais. Les paniers de Noël, ne doivent pas avoir pour but de montrer les bonnes habitudes alimentaires. Quand une famille s'inscrit pour recevoir un panier, elle peut vite se sentir jugée par celui qui donne. 
 
Je le sais. J’ai été cette famille. J’ai été cette maman qui a dû faire appel au panier de Noël pour offrir à mes enfants des vacances juste un petit peu plus spéciales que les autres jours de l’année.
 
Dans mon panier, il n’y avait rien de très extraordinaire, mais plusieurs denrées qui m’ont permis, entre autres, de préparer « ZE » macaronis à la viande avec comme dessert des biscuits OREO. Vous dire que mes enfants ont capoté serait un euphémisme. 
 
Aujourd’hui, on va mieux financièrement et on se fait un devoir, chaque année, d’aider à notre tour des familles dans le besoin. Pis, si j’avais à décrire le panier de Noël parfait selon mon vécu, ce serait sans aucun doute celui-ci :


- Pâtes alimentaires et sauce à la viande.
*À la viande, c’est important, car c’est un peu plus dispendieux.
 
- Le fameux beurre de peanuts
*C’est une protéine. C’est bon le matin sur des toasts et le midi sur des sandwiches.
 
- Des céréales.
*Avec du sucre de préférence!
 
- Des barres tendres, des petites salades de fruits, des compotes.
*S’il y a un extra de chocolat ou de guimauves, alors là, c’est le top!
 
- Des cannes. Oui. Des cannes, mais des bonnes cannes. Les cannes qui sont l’fun à manger.
*Les lentilles pour tout dire, c’est pas ben l’fun, et peu savent quoi en faire.

- Des produits d'hygiène personnelle.
*Les serviettes hygiéniques et les tampons, ça coûte un bras et c'est réellement apprécié!

En fait, il faut juste se rappeler que c'est Noël et qu'à Noël, il faut donner aux autres ce qu’ils veulent recevoir et manger. Ni plus ni moins.