+ Playlists

Moments cocasses en salle d'accouchement

Crédit photo : Kzenon/Shutterstock, montage Pauline Lambert
Moments cocasses en salle d'accouchement
Lors d’un accouchement, il se produit parfois des moments surnaturels. Je ne parle pas de grands instants de grâce, mais de ces petits bouts d’histoires isolés qui nous font sourire… sur le coup ou plus tard!

Par exemple, j’avais préparé une liste musicale hétéroclite puisque je ne savais pas de quoi j’aurais envie. Éventuellement, je n’entendais plus grand-chose et j’ai juste enclenché la lecture aléatoire. Avec l’épidurale, le calme est revenu tout d’un coup, alors que la douleur s’éloignait. Soudain, je réalise ce qui joue : « Quand je pense à Fernande, je bande, je bande. Quand je pense à Félicie, je bande aussi... »

C’était tellement inapproprié! J’ai été prise d’un fou rire. Je ne pourrai plus écouter cette chanson sans penser à mon accouchement!
 

Me rappeler d’éléments légers m’aide à dédramatiser ma vision de cette journée. J’ai donc demandé aux collaboratrices de me raconter les instants cocasses qui sont survenus lors de leur accouchement. Voici mes préférés :

Catégorie : Personnel médical

Crédit : Giphy
  • Durant ma césarienne, les médecins et infirmières s’obstinaient devant moi, car il manquait une sorte de ciseaux précis. L’infirmière a dû aller en chercher une paire dans une autre salle. Je pensais : « S’ils ne trouvent pas les ciseaux, avec quoi ils vont m’ouvrir? »
  • Quand la tête de ma fille a commencé à sortir, mon gynéco m’a demandé si je voulais lui toucher. Ça m’écœurait. La seule réponse que j’ai trouvée, c’est : « Non, je n’ai pas les mains propres! » L’argument ne l’a pas convaincu : il a pris ma main et l’a mise sur la tête!
  • Je suis arrivée à l’hôpital complètement dilatée. En train de pousser, la poche des eaux a explosé au visage du médecin et a éclaboussé pas mal tout!
  • J’avais une jeune infirmière absolument splendide. J’étais solidement intimidée par tant de beauté. Puis, elle m’apprend que c’est elle qui va m’installer ma sonde… Yikes.

Catégorie : Pauvre Papa!

Crédit : Giphy
  • Pendant la poussée, j’étais à genoux face à mon chum et je tirais très fort sur ses ganses de jeans. À un moment, j’ai tiré super fort sur ses caleçons, vers le haut! #BobettesDansLaCraque
  • Je serrais la main de mon chum et il a dit « Ouch. » Une fois la contraction passée je lui ai rétorqué « Va chier! » avec TELLEMENT de mépris!
  • Après l’épidurale, mon chum a sorti un sac de peanuts et en a offert au médecin. Les deux ont mangé leur snack en me regardant, tel le SuperBowl avant le grand placement.
  • Arrivés à la maison de naissance, mon chum commence à installer la musique, ranger les collations, etc. Je me disais que c’était surréel, que je n’en avais rien à foutre! J’avais des contractions aux minutes. La sage-femme est revenue avec son chariot et lui a dit : « Laisse faire ça, tu vas avoir un bébé là, là, là! »

Catégorie : Le sens du timing

Crédit: Reactiongifs
  • Au retour des toilettes, j’ai été prise par LA contraction du démon. Je me suis figée pour gérer la douleur. Une infirmière est entrée à ce moment et j’ai mangé la porte dans la figure. #ChangerLeMalDePlace
  • J’ai perdu mes eaux à l’hôpital où ma sœur venait d’accoucher, qui n’était pas celui où JE devais accoucher. En embarquant dans l’ascenseur en quittant, FLOUSH! Nos fils ont 15 heures de différence.

Ça fait du bien de rire un peu! Avez-vous vécu des moments du genre?