+ Playlists

5 trucs à vérifier avant de voyager en avion avec un enfant

Crédit photo : TZIDO SUN/Shutterstock
5 trucs à vérifier avant de voyager en avion avec un enfant
J’aime beaucoup partir en voyage, mais j’aime moins passer une journée au téléphone pour faire des vérifications au sujet des enfants. Pour vous aider un peu, voici ce à quoi vous devriez faire attention avant d’acheter vos billets.

1. Vérifier la banque de « vacances » de vos enfants. Avec la GMF des enfants par exemple, on ne peut pas, même pour le travail ou les études, partir plus de six semaines consécutives. Dans mon cas, on a dû oublier l’idée de partir tous ensemble puisque mon stage est plus long. 

2. Préparer la sortie de territoire. À cause du point numéro un, je vais signer une feuille d’autorisation de sortie du territoire canadien pour que mon conjoint puisse partir seul avec les enfants. Ce n’est pas toujours demandé aux douanes… mais il vaut mieux ne pas prendre de chance! 

3. Vérifier les assurances. Pour certaines situations (stage étudiant par exemple), la RAMQ peut couvrir une partie importante des frais de médecin et d’hospitalisation même à l’étranger. Sinon, il faut avoir une assurance voyage (qui n’est pas toujours merveilleuse selon les assurances collectives). Renseignez-vous d’avance! Si un enfant a une grosse gastro, je ne veux pas stresser une fois arrivée à destination.

Crédit : emotiongifs
4. Bien choisir son transporteur aérien. Pas seulement selon le prix, mais aussi selon les avantages pour enfants. Par exemple, lors de mon dernier voyage avec Air Canada (de mémoire), F-A, qui voyageait sur moi, avait droit à une valise pour lui. Avec Air Transat, bébé M-A a droit à un sac à couche. Point. Avec poussette et siège d’auto en soute. 

Il faut donc penser aux extras : besoin d’une autre valise (dans notre cas on va tout répartir pour ne pas que M-A ait une valise), un parc pour le dodo? Je vous conseille d’appeler : au lieu de payer 100 $ aller et 100 $ retour pour une deuxième valise, une conseillère m’a dit de prendre l’Option Plus qui revient moins cher et nous permet d’avoir un bagage supplémentaire (dans notre cas le parc).

5. Enfin, RÉSERVEZ VOTRE SIÈGE. Parce que sinon, les enfants peuvent être séparés des parents! Pour l’avoir vécu (pas longtemps, mais quand même) plus jeune, ce n’est pas chouette du tout. Si vous avez un bébé sur vous, il faut le dire, car vous devez avoir accès à deux masques à oxygène. Et répétez-le, juste au cas, pour ne pas avoir de problèmes dans l'avion.

Je me suis rendu compte avec tout cela qu'il est loin, le temps où je partais sans soucis. Et que les compagnies d'aviation rognent vraiment sur tout pour tout faire payer en extra. 

Avez-vous d'autres éléments à vérifier avant de prendre l'avion avec vos petits?