+ Playlists

5 suggestions de courts métrages à voir au Festival de films féministes de Montréal

Crédit photo : Festival de films féministes de Montréal/Facebook
5 suggestions de courts métrages à voir au Festival de films féministes de Montréal
C'est cette semaine que se déroulera la première édition du Festival de films féministes de Montréal, organisée par des passionné.e.s de cinéma et de causes sociales. Il vous sera possible d'y voir de nombreux courts métrages en français et en anglais, dont plusieurs en première canadienne. Des ateliers et partys sont aussi organisés dans le cadre de l'événement.

L'excellente programmation reflète une pluralité de féminismes (cinémas autochtones, LGBT, etc.), et je vous propose quelques suggestions touchant au thème de la famille.

HISTOIRES MATERNELLES
Présenté en première Nord-Américaine, ce documentaire expérimental d'Anouk Dominguez-Degen (Suisse-Brésil) explore l’intime pour sonder les nuances des instincts maternels. À travers des archives familiales, le film se penche sur l’ambivalence qui peut surgir entre les désirs de mère et de femme.

Vendredi 21 avril – Soirée documentaires, Groupe Intervention Vidéo GIV (4001 Berri # 105)
 
NITANISH (À ma fille | To my Daughter)
La réalisatrice Melissa Mollen Dupuis adresse un tendre message à sa fille qui grandit dans son ventre. Ce conte présenté par cette artiste multidisciplinaire Innue, originaire d’Ekuanitshit sur la Côte-Nord et reconnue pour son engagement en tant que cofondatrice du mouvement Idle No More au Québec, risque d'être fort touchant.

Jeudi 20 avril 19 h – Cinémas autochtones, GIV (4001, Berri # 105)
 
LIMINA
Les Canadiens Florian Halbedl et Joshua M. Ferguson nous offrent en première Montréalaise une fiction sur Alessandra, une enfant au genre fluide et au sourire contagieux qui touche les vies de tous les villageois qu’elle rencontre dans sa petite ville pittoresque.

Samedi 22 avril 19 h – Cinémas LGBT, La Lumière (7080 Alexandra # 506)
 
ENJAMBÉES
Ce documentaire de Noémie Brassard porte un regard sur Joséphine, 10 ans, discutant de sa réalité et de ses questionnements de préadolescente avec beaucoup de lucidité et d’humour… sur fond de ballet.

Vendredi 21 avril – Soirée documentaires, GIV (4001 Berri # 105)
 
LEECHES (Sangsues)
Payal Sethi nous invite en Inde avec une fiction portant sur les mariages forcés, une première en sol canadien. À Hyderabad, Raisa, 18 ans, conçoit un plan dangereux et improbable pour empêcher le mariage forcé de sa petite sœur de 13 ans à un homme âgé qui ne voudra d’elle que pour une nuit.

Jeudi 20 avril 19 h – Réflexions identitaires, GIV (4001 Berri # 105)
 
C'est un rendez-vous du 20 au 23 avril 2017 au Groupe Intervention Vidéo (GIV) (4001 Berri # 105), au Studio XX (4001 Berri # 201) et à La Lumière (7080 Alexandra # 506, près du métro Castelnau).
 
Une contribution volontaire est demandée à l'entrée afin de soutenir l'organisation.
 
Plus d'informations sur la page de l'événement Facebook et la programmation complète disponible sur le site Web du festival.