+ Playlists

Deux types de deuils, deux livres pour les apprivoiser

Crédit photo : Mi PHAM/Unsplash
Deux types de deuils, deux livres pour les apprivoiser
De tous les aléas de la vie, le plus éprouvant est probablement le deuil. Devoir se faire à l’idée qu’une personne n’est plus près de soi, mais aussi accepter une rupture, un revers… Il s’agit souvent de blessures lentes à guérir. Personnellement, il semble que lors de telles situations, je ne trouve jamais les mots adéquats pour apaiser, malgré toute l’empathie dont je peux faire preuve. Ma solution, encore et toujours : les livres.
 
Du même duo auteur-illustrateur qui nous a donné Lettres à mon cher petit frère qui n’est pas encore né, est récemment paru Lettres à mon cher grand-père qui n’est plus de ce monde. Dans cet album de Frédéric Kessler, chaque page présente une lettre de Thomas à son grand-père, qui vient de décéder. On y voit très bien le processus de deuil par des notes tantôt empreintes de colère, tantôt résignées, mais toujours très tendres, tout comme les adorables illustrations d’Alain Pilon.
 

Crédit : Grasset Jeunesse
 
Hormis la perte d’un être cher, l’un des deuils majeurs qui puissent arriver dans la vie d’un enfant est celui de la séparation de ses parents. C’est ce qui arrive à Ludo dans Un ami lumineux, l’une des plus récentes parutions du très prolifique Simon Boulerice. Devant parfois vivre chez son père dans un appartement en ville où il n’a pas d’amis, Ludo trouve du réconfort dans l’idée d’un homme qui vit à l’intérieur du feu de circulation pour en changer les couleurs. Comme à son habitude, le récit de l’auteur est empreint d’une grande sensibilité et maîtrise l’art de nous attendrir avec un personnage qui se sent seul dans sa situation. Quant à elles, la douceur et la naïveté des illustrations de Marilyn Faucher se collent à l’histoire à merveille.
  
Dans les deux cas, on ressort de notre lecture avec le sourire, signe encourageant qu’il est possible, avec le temps, de passer au travers d’un deuil.
 
Avez-vous des suggestions de lecture pour les moments difficiles?
 
Pour les retrouver en librairie ou en bibliothèque…
 
Lettres à mon cher grand-père qui n’est plus de ce monde
Texte : Frédéric Kessler
Illustrations : Alain Pilon
Grasset Jeunesse, mars 2017.
 
Un ami lumineux
Texte : Simon Boulerice
Illustrations : Marilyn Faucher
La courte échelle, avril 2017.