+ Playlists

Le test du parent zen : le « threenager »

Crédit photo : Brian Erickson/Unsplash
Le test du parent zen : le « threenager »
J'ai trouvé le Terrible Two de F-A épuisant. Les maudites crises du bacon tous les soirs en revenant de la garderie. Les batailles épiques quand (enceinte), j'essayais d'habiller et de mettre ses bottes au monstre hurlant qui me tenait lieu de fils tout en évitant les coups de pieds. Moments isolés, certes, dans un océan de bonheur, mais moments marquants, disons-le.

Je ne pensais jamais écrire cela de ma vie, mais... je m'en ennuie presque. Enfin, à côté de la crise du Threenager qui frappe de plein fouet. 

Fiston a découvert les sympathiques mots « non », « NOONN!! », « pas question », « tu es méchante », « je ne t'aime plus », « va-t’en » et autres délicatesses du genre. Au moins, il sait s'affirmer et il a une belle diversification du vocabulaire, non? #TrouverLePositifCriss
 

Crédit : emotiongifs.com

Une fois, c'est bon. Deux fois, ça tape sur les nerfs. Chaque jour ou presque, ça joue par en dedans pas mal. Il y a plein de mots qui me passent par la tête à défaut de passer par ma bouche. 

J'ai sûrement eu la même réaction il y a un an et demi, mais je trouve que le bacon, au moins, tu le laisses aller sur le plancher du salon en sirotant un verre de vin avec de la musique tout en faisant le souper dans la cuisine. La mémoire est une faculté qui oublie hein! 

Comme on dit : p'tits enfants, p'tits problèmes ; grands enfants, grands problèmes. Je suppose qu'on s'adapte. J'ai pas hâte de voir quand mes deux gamins vont faire des passages d'affirmations en simultané, haha. 

Comment vivez-vous la passe du trois ans?