+ Playlists

6 « conseils » pour future maman

Crédit photo : Léa Desbiens
6 « conseils » pour future maman
Voici ma liste de conseils honnêtes de maman à une future maman (je dis maman parce que c'est mon expérience et c'est ce que je connais. Wait, pourquoi je me justifie?). 

1. Prenez conscience que votre corps ne vous appartient plus
Entre les free games de vos seins et les nouvelles sensations dans tes aines/cuisses/hanches/name it, votre corps n’est plus le vôtre. Il va servir de maison, puis de garde-manger, puis de doudou, puis de machine à bisous-à-bobos pour les prochaines années. Et vous allez voir que c’était mieux que lorsqu’il était juste à vous.

Crédit : Giphy
 
2. Non, ce n’était pas le bon timing
Pour la simple et bonne raison que ce concept n’existe pas. Vous n'aurez jamais assez d’argent, jamais une job assez stable, jamais la maison (surtout les rénovations que vous voudriez finir dedans) parfaite, jamais la certitude que c’est un bon timing. Mais vous aurez toujours assez d’amour pour en faire le bon timing, par contre.

Crédit : Giphy
 
 3. Allaiter ou pas? Combien de temps? 
Tout le monde va mettre son grain de sel sur ce sujet, mais sachez que le choix que vous ferez sera le bon. Ce n’est certainement pas moi qui vais vous dire quoi faire.
 

Crédit : Giphy
 
 
4. Mettez vos limites
Si je n’avais qu’un seul conseil à donner, ce serait celui-là. Personne à l’hôpital pour votre accouchement? Parfait. Pas de cadeaux faits en Chine? D’accord. Pas de rose ni de bleu? Je vous appuie. Que ce soit avec vos amies, avec la voisine, avec vos (beaux-)parents ou avec n’importe qui, affirmez-vous. Je sais que vous ne voulez pas passer pour la méchante, que vous ne voulez pas blesser. Profitez de votre boost d’hormones et du fait que personne ne veut vous contrarier en ce moment pour dire ce que vous voulez vraiment. Vous me remercierez plus tard.
 

Crédit : Giphy

 5. Vous allez souffrir
Beaucoup. Énormément. L'accouchement est douloureux, l'allaitement aussi au début. Par contre, je ne peux même pas vous dire à quel point parce que je ne m'en rappelle pas. Tout ce que je sais, c'est que je m'évanouissais entre mes contractions, mais que j'ai dit, trois minutes après l'expulsion, que je le referais chaque jour de ma vie. J'ai aussi allaité huit mois. Donc c'est VRAI qu'on oublie tout, parce que, regardez ce que ça donne : 
Crédit : Léa Desbiens

6. N’écoutez pas les conseils
N’écoutez aucun conseil, même pas les miens. Vous saurez, en temps et lieu, ce qui est mieux pour VOTRE bébé. C’est dur de ne pas pouvoir tout contrôler, mais vous entrez dans une zone inconnue pour les années à suivre. Faites-vous confiance, vous (et le deuxième parent, si deuxième parent il y a) saurez quoi faire et quand le faire. 
Crédit : Giphy

Quel conseil devrais-je ajouter à ma liste?