+ Playlists

L'école de mon enfant refuse de communiquer l'information aux deux parents

Crédit photo : TJENA/Pixabay
L'école de mon enfant refuse de communiquer l'information aux deux parents
Je fais partie des parents qui ont eu leur baptême de rentrée pour leurs enfants cette année. J'étais bien heureuse que ma fille ait eu sa place dans notre école de quartier (qui est stratégiquement située entre chez moi et chez Papa, puisque nous sommes séparés et avons une garde partagée) plutôt que dans une autre école de notre ville, comme c'est le cas pour de nombreux enfants de la maternelle par chez moi.

J'ai attendu avec impatience les documents pour la rentrée. J'ai même communiqué avec l'école au mois d'août pour m'informer. Ceux-ci sont finalement arrivés un peu après la mi-août à ma porte. Non seulement j'ai trouvé l'attente interminable (j'assume mon impatience), mais ce qui m'a choquée, c'est que j'aie été la seule à recevoir ces fameux documents.

Comme mentionné plus haut, ma fille est en garde partagée. Le tout était indiqué clairement lors de son inscription en maternelle. Reste que les documents ont été postés uniquement à mon adresse. J'ai pris en photos les feuilles et je les ai fait parvenir à Papa, sans trop me poser de question.

Après la soirée d'information sur la rentrée, nous en avons profité pour en parler. On en est venus à la conclusion que ça nous gossait tous les deux. Pas que je ne veux pas lui parler de l'éducation de notre grande fille, mais plutôt que je ne veux pas avoir la responsabilité de le tenir au courant. T'sais, la charge mentale. Et lui non plus ne veut pas dépendre de moi, avec raison.

J'ai donc décidé d'écrire un courriel à l'école afin de leur faire part de mon (notre?) malaise et de les aviser de transmettre toute information pertinente aux deux parents à l'avenir. La requête me semblait plutôt banale, puisqu’après tout, nous sommes tous les deux responsables de l'éducation de notre merveilleuse progéniture. J'ai aussi glissé une petite question à savoir si c'était simplement une erreur ou encore si la mère était toujours le parent par défaut dans ce genre de situation. J'étais curieuse.

Je ne m'attendais pas à grand-chose comme réponse. Tout simplement un « Nous sommes désolés de la situation, nous avons effectué la correction au dossier de votre enfant », genre. Quand j'ai reçu la réponse, la mâchoire m'a décrochée. Grosso modo, c'est trop compliqué, trop de parents séparés et ils ne peuvent pas se permettre d'envoyer les renseignements en double. Quoi? Pour vrai là?

La réponse que j'ai reçue (10 jours plus tard)
Capture d'écran : Emilie Cardin

Je n'ai réalisé qu'à ce moment que ce n'était pas la première fois que l'école le faisait. En juin, lorsque j'ai reçu la confirmation pour l'école qu'allait fréquenter ma fille, l'information n'a été envoyée qu'à moi.

Pendant que, dans d'autres écoles, l'information est transmise aux deux parents, qu'ils soient séparés ou ensemble, la mienne m'oblige à relayer l'information « parce que c'est comme ça qu'ils fonctionnent ». Je ne sais pas si vous pouvez le deviner, mais je suis hors de moi.

Crédit : Giphy

Suis-je la seule à trouver qu'il est dangereux de REFUSER de communiquer de l'information aux deux parents? Que se serait-il passé si j'avais été partie à l'extérieur pendant quelques semaines en août? Si j'avais volontairement retenu l'information et ne l'avais pas transmise? Si je n'avais pas la possibilité de communiquer avec l'autre parent? Et si notre communication était problématique, qu'est-ce que le père de ma fille aurait dû faire? Courir après l'information et se faire dire que c'est de ma faute si le message ne se fait pas? Et si j'avais oublié, tout bêtement?

J'arrive difficilement à croire qu'en 2017, il est difficile de faire respecter le droit à chacun des parents d'obtenir la correspondance relative à la scolarité de son enfant.