+ Playlists

5 séries animées vintage à (re)découvrir en famille

Crédit photo : Derks24/Pixabay
5 séries animées vintage à (re)découvrir en famille
Il paraît que la Génération Y carbure à la nostalgie lorsque vient le temps de distraire sa progéniture. Certains n’ont pas manqué de flairer la bonne affaire. Parlez-en à la compagnie Fisher-Price qui nous a ressuscité quelques classiques. Ou mieux, à Télé-Québec, qui fera renaître Passe-Partout de ses cendres.

En attendant, on peut toujours se rabattre sur quelques séries animées qui ont marqué nos samedis matins ou fait les beaux jours de Canal Famille. En regardant ces titres, je n’ai pas pu m’empêcher de constater à quel point les situations et les émotions qui nous étaient présentées étaient complexes. Disons qu’on est loin des missions bidon de Ryder et de sa célèbre patrouille.

Voici donc le top 5 des séries animées vintage à (re)découvrir en famille.

Heidi, petite fille des montagnes
Quel destin que celui de cette petite orpheline éprise de liberté et de grand air! On a bien tenté des remakes, mais à mon avis, rien ne bat cette version de 1982 avec son esthétique typique des mangas et son rythme d’un autre temps. Avec en prime, des ballades sirupeuses en japonais pour accentuer la tension mélodramatique. Attention, la chanson du générique – par ailleurs interminable – est un ver d’oreille redoutable!
 
Crédit : YouTube

Rémi Sans Famille
Ceux qui comme moi ont grandi dans les années 80 se rappelleront avoir braillé leur vie en suivant les aventures de Rémi. Vendu par son père pour quelques dollars à un amuseur public nommé Vitalis, le garçonnet parcourt la France avec une troupe de chiens artistes. Vous aurez deviné que la vie de saltimbanque n’est pas de tout repos!
 
Crédit : YouTube
 
Le voyage de Nils Holgersson
Un petit garçon est puni et miniaturisé par un lutin pour avoir tyrannisé les animaux de la ferme familiale. Il s’embarque alors pour un grand voyage initiatique sur le dos de son jars, en compagnie d’un troupeau d’oies sauvages. Basé sur un roman suédois publié en 1906, ce classique de 1983 est un incontournable du genre. Nous passerons toutefois sous silence le traumatisme que vivent les pauvres parents de Niels lorsqu’ils constatent que leur fils a disparu!
 
Crédit : Dailymotion
 
Lady Oscar
Presque trente ans plus tard, j’ai encore des frissons lorsque j’entends la chanson du générique. Énième fille à naître au sein de sa famille, Lady Oscar est élevée comme un garçon par son père et devient capitaine de la garde royale. Elle est alors chargée de la protection de l'impératrice Marie-Antoinette. Premiers émois de jeune fille sous fond de Révolution française, la totale. Je crois que la préado que j’étais alors ne s’en est pas encore remis.
 
Crédit : YouTube

Les Mystérieuses Cités d’or
Oubliez la version 2.0! Mendoza n’est PAS gentil. C’est un conquistador assoiffé de richesse. Zia a la fâcheuse habitude de se cacher derrière Esteban au moindre souci. Et Tao est maladroit et un peu idiot. Mais! Tout dans cette série originale avait le don de nous scotcher devant l’écran : l’entrée en matière presque trop solennelle, la trame sonore digne d’un film d’aventures… Même la portion documentaire à la fin de l’épisode. Les plus fans d’entre nous ont même osé prénommer leur enfant en l’honneur des personnages de la série!
 
Crédit : YouTube

Quelle série animée de votre enfance avez-vous envie de nous faire découvrir?