+ Playlists

Souhaiter des petites choses banales à 5 h du matin

Crédit photo : Ikaika/Pixabay
Souhaiter des petites choses banales à 5 h du matin
La nuit dernière, alors que le soleil dormait encore à poings fermés et que mon cadran indiquait 5 heures et des poussières, ma douce progéniture a lâché un cri de mort. Chaque parent sait à quel point c'est une des choses les plus désagréables que de se faire réveiller par ce genre de cri à une heure aussi matinale.

Peu importe, j'ai réagi comme une mère poule réagit en pareille situation ; je me suis littéralement garrochée dans la chambre de mes filles pour aller réconforter la plus jeune qui était à l'origine de ce cri. J'ai constaté assez rapidement que la plus vieille des deux était également réveillée. Je ne saurai jamais quelle était l’origine de ce cri strident, un mal de dent peut-être ou un mauvais rêve, mais le fait est que je savais que ma nuit venait de s'arrêter brusquement à cet instant.

Mes filles ont pourtant l'habitude de se lever à des heures raisonnables, mais cette fois-là, il s'est passé quelque chose hors de mon contrôle. J'ai quand même essayé, de façon naïve et ridicule, de les rendormir avant de retourner comme un zombie jusqu'à mon lit, en suppliant intérieurement les forces cosmiques pour qu'un miracle se produise et qu'elles se rendorment.

Je me suis couché la tête sur l'oreiller pendant quelques minutes, sans entendre aucun bruit.  Peut-être que c'était vrai, que les petits miracles peuvent vraiment arriver à ceux et celles qui le méritent. Peut-être que mes filles s'étaient miraculeusement rendormies, sans faire un bruit. Puis, j'ai commencé à entendre des bruits de vache et de cochon, accompagnés de rires. Misère! Dès l'instant où elles se sont mises à jacasser, il était trop tard. La magnifique GroClock installée dans leur chambre avait beau indiquer que c'était encore la nuit, mes deux petits anges, eux, considéraient qu'elles avaient terminé avec leur sommeil, et du même coup avec le mien.

Crédit : Giphy

Avec une lucidité digne d'une fille à moitié-comateuse, je me suis mise à réfléchir toutes les fois où j'ai souhaité qu'un petit miracle insignifiant se produise dans ma vie. Pas des choses extraordinaires là, juste quelque chose de simple. Des niaiseries du genre : je souhaite que le déneigeur se trompe d'entrée le lendemain d'une tempête et qu'il déneige la mienne par erreur au lieu de celle du voisin. Ou que des parfaits inconnus me laissent passer devant eux dans la file d'attente à l'épicerie quand je suis pressée. Ou de me faire offrir une soirée ou une fin de semaine en amoureux. Ou bien de trouver un vingt dollars dans la poche d'un vieux manteau. Ou juste le fait que mes filles se rendorment lorsqu'elles se réveillent trop tôt.

Ce fameux matin, elles ne se sont pas rendormies, et ce n'est vraiment pas grave. J'ai fini par me lever et leur préparer un petit déjeuner bien simple. Je me suis dit que c'était parfait comme ça. Que ces fois-là, les fois où je demande des choses insignifiantes, que mes vœux ne soient pas exaucés et qu'à la place, ce soit les choses importantes qui se concrétisent. Mes filles sont en santé, c'est tout ce qui importe.

Quel genre de choses banales pouvez-vous souhaiter à 5 h 00 du matin?