+ Playlists

Opération garde-robe... ou garde-manger?

Crédit photo : Les éditions Marchands de feuilles
Opération garde-robe... ou garde-manger?
J'ai reçu dernièrement le livre Opération garde-robe et j'ai profité des dernières semaines pour le lire à quelques reprises à mes enfants. Visuellement, le livre m'a énormément accroché l'oeil. J'aime les couleurs, le style de dessin et comment le tout s'imbrique dans l'histoire. Cependant, l'histoire en tant que telle n'est vraiment pas dans le style habituel de ce que je lis à mes enfants, c'est donc avec un peu d’appréhension que j'en ai fait la lecture la première fois.

Ce qui m'a sauté aux yeux en premier, c'est la quantité de malbouffe à l'honneur dans le livre. Le personnage principal de l'histoire a vraiment un problème au niveau de son alimentation. Puis, j'ai trouvé le personnage très invasif, puisqu'il espionne sa grande sœur. Puis, comme elle parle à un garçon, c'est évident qu'elle va se faire briser le coeur! Heureusement, tout est bien qui finit bien (dans un monde parfaitement hétéronormatif).

J'ai essayé, le plus possible, de lire l'histoire sans montrer de malaise ou porter de jugement. Ce que j'ai aimé, c'est la réflexion que celle-ci nous a apportée, à mes enfants et moi :
« Ouin hein, il mange beaucoup de bonbons, c'est pas super bon pour sa santé », qu'a dit mon aînée.
« En effet, il est mieux de très bien se brosser les dents, tu penses pas? ».
« Pourquoi il fait un trou dans le mur? », a demandé ma cadette.
« Pour espionner sa sœur », lui ai-je répondu.
« C'est pas très gentil, non? » qu'elle a rajouté.
« Non en effet, c'est important de respecter l'intimité des autres et de faire respecter la sienne. »

Crédit : Giphy

Heureusement pour moi, elles n'ont pas encore relevé le double standard à propos de l'idée vraiment problématique que la grande sœur ait un kick sur un garçon cool, mais que le petit frère, lui, c'est bien normal et pas du tout inquiétant qu'il ait un kick sur la fille la plus cool de sa classe. J'espère tout de même qu'un jour elles se questionnent ouvertement là-dessus. Reste que je nous donne encore quelques années avant d'être rendues là.

Une fois ma réticence de la première lecture passée, j'ai ainsi pu relire le livre avec la conscience plus tranquille et ainsi mieux l'apprécier dans son ensemble. J'ai bien vu que mes enfants comprenaient bien les particularités du livre et étaient capables de bien raisonner par eux-mêmes.

Au final, il s'agit donc d'une sympathique lecture bien sucrée, à prendre sur un ton bien léger.

Opération garde-robe
Texte : Julie Dugal
Illustrations : Suharu Ogawa
Édition : Marchand de feuilles
35 pages