+ Playlists

Baby Jogger City LUX : un luxe qui vaut la peine pour un, deux, trois enfants! Alouette!

Crédit photo : babyjogger/Instagram
Baby Jogger City LUX : un luxe qui vaut la peine pour un, deux, trois enfants! Alouette!
J’ai vraiment eu des drôles de mésaventures avec mes poussettes. Ma première, une vraiment cool, je l’ai prêtée à des amis parce qu’elle sortait mal de mon entrée. Je me suis dit : « On va attendre un peu, et un moment donné, ça va être utile. » Quand je l’ai redemandée, mes amis m’ont avoué se l’être fait voler. Ensuite, j’en ai eu une qui a pourri (ARRRRK) dans la cave de service. Puis, une qui s’accrochait à un vélo (dont je me suis fait voler le truc pour mettre après le vélo, et anyway, elle était pas stable du tout). Et finalement, une poussette parapluie qui a brisé et qui se refermait en marchant.

Je me suis dit que la vie pouvait me donner un break, et ce break-là, il se nomme Baby Jogger City LUX. Ça fait un bail que j’habite dans #VillerayVilleDesFamilles (et que j’utilise mon expression à tout vent, le plus souvent possible). Le problème, c’est que les rues sont très longues dans Villeray et que je ne suis plus à trois minutes d’une artère commerciale comme avant. Faire marcher une personne de 4 ans en ayant le petit poulet de 1 an dans le porte-bébé, c’est du sport. Je voulais une poussette double, mais pas une qui prend tout le trottoir (même si on a de larges trottoirs).

La poussette Baby Jogger répond à tous mes désirs, même au niveau du look. Je peux mettre seulement Marcel, ou les deux enfants en même temps. Dolores peut être sur un skateboard (ou éventuellement Arthur ou un autre bébé) en même temps que Marcel est assis dans la poussette. Il y a une panoplie d’accessoires qui permettent de configurer la poussette comme ça nous tente. C’est merveilleux!

Ce que je trouve le plus le fun, c’est que son matériel est durable (donc elle ne va pas pourrir) et que si je me fais voler un accessoire, je peux en recommander un autre. Y'a pas de chance que je me fasse voler ladite poussette parce que je l’aime trop et que je la rentre en dedans.

Je pense avoir brisé ma malchance de poussette, et je suis trop fière de me promener avec ma Baby Jogger!