+ Playlists

Les petites montées de lait mentales

Crédit photo : Providence Doucet/Unsplash
Les petites montées de lait mentales
La vie de parent, c’est difficile. Ce n’est pas une surprise, je le savais avant de m’embarquer dans cette aventure. Les défis sont nombreux et constants, mais les beaux moments triomphent.
 
J’aime faire du macaroni au colorant alimentaire rose. J’aime gosser un toutou lapin avec de vieux bas. J’aime sortir jouer dans la neige même si on rentre 15 minutes plus tard parce que ma fille a envie de pipi. J’aime passer plus de temps dans l’allée de vêtements pour enfants Joe Fresh du Maxi que dans toutes les autres.

Il y a quand même de ces moments où, malgré son niveau d’adorabilité très élevé, ma fille sait exactement comment me faire sortir de mes gonds. Ces petites choses anodines qui me font péter une solide coche, elles parsèment mes journées.

Crédit : Whatstrending
 
« Je me lève avant le soleil avec toi. Je te prépare une toast avec quatre condiments différents. Je t’offre un assortiment de plusieurs robes dans un éventail appréciable de rose, rouge ou mauve. Je te brosse les dents avec ton choix de brosse à dents du matin. Je te fais une coiffure de La Belle et la Bête...

Peux-tu mettre tes f*cking bas!!!!!!!! »

Bien entendu, ces mots ne traversent pas mes lèvres devant mes enfants. Je les garde bien enfermés dans ma bouche, derrière mes dents serrées et mon sourire bienveillant.
 
« Je t’ai fait un macaroni à la courge et au fromage. J’ai lavé ta fourchette préférée spécialement pour toi. Je te donne l’assiette rose. J’ai cuisiné des biscuits au chocolat sans sucre, véganes et zéro déchet qui goûtent le ciel. Ça fait 35 minutes qu’il te reste cinq bouchées avant de pouvoir passer à autre chose.
 
Mange ton souper, bâtard! »
 
Jamais, JAMAIS, ces mots, je ne les dirai. Mais juste de les penser, ça me soulage un peu!

« Je fais le tri de la pile de linge à chaque changement de saison. Je remplis tes tiroirs de plein de chandails même si tu n’oserais jamais porter autre chose qu’une robe. Je fais soixante-quinze lavages par semaine.

Peux-tu ne pas gigoter comme un poisson hors de l’eau quand je te mets tes collants? »
 
Avez-vous ces petites montées de lait mentales de temps en temps? Qu’est-ce qui vous enrage?