+ Playlists

On a discuté avec Dominique Demers, l'auteure de la série Mademoiselle Charlotte

Crédit photo : Québec Amérique
On a discuté avec Dominique Demers, l'auteure de la série Mademoiselle Charlotte
Vous connaissez sûrement le célèbre personnage de Mademoiselle Charlotte, dont on suit les aventures depuis plusieurs années maintenant!

Nous avons eu la chance de discuter avec l'auteure Dominique Demers, à l'occasion de la sortie de son nouveau livre Une infirmière du tonnerre

1. Comment avez-vous créé le personnage de Mlle Charlotte?
Je ne l’ai pas créée! Elle est apparue. J’écrivais ma thèse de doctorat. J’étais rendue à la page 323 lorsque Mlle Charlotte est venue faire du camping dans ma tête. Sans permission! J’ai essayé de me concentrer quand même sur mon travail mais c’était impossible. Mademoiselle Charlotte m’a imposé une récréation. La seule façon de me débarrasser d’elle, c’était d’écrire son histoire. Ça a fonctionné. Une fois le roman écrit, j’ai terminé ma thèse. Mais Mlle Charlotte est revenue…

2. À quoi attribuez-vous son succès, tant en littérature qu’au cinéma?
Mademoiselle Charlotte nous fait du bien. Elle est drôle, poétique, excentrique et se fout des apparences. C’est une libre penseuse qui ose parfois transgresser des règles, mais toujours pour faire du bien ou, comme elle dit, « pour ajouter du bon ». Elle est rafraîchissante, inspirante et elle nous rappelle qu’on est plus libre et plus puissant qu’on pense. C’est aussi un personnage qui touche autant les enfants que les adultes, ce qui est très important.

3. Mademoiselle Charlotte est de retour dans Une infirmière du tonnerre. De quoi parle ce nouveau livre?
Raphaël, un jeune champion de planche à neige, est cloué sur un lit d’hôpital durant plusieurs semaines avec une jambe fracturée accrochée à des poulies. Il s’ennuie à crever et est en colère contre le monde entier. Son humeur ne s’améliore pas lorsqu’il découvre Mylou, une autre jeune patiente aux prises avec un drame beaucoup plus grave que le sien. Mademoiselle Charlotte s’improvise infirmière particulière pour aider Raphaël et Mylou à surmonter leurs épreuves. Cette infirmière du tonnerre prescrit des livres, sème une philosophie de résilience et de joie, enseigne aux enfants à flabouiller et bien d’autres choses encore. Les enfants découvriront qu’avec un peu d’imagination, on n’est jamais en prison et tout peut vraiment devenir possible.
Crédit : Québec Amérique

4. En quoi ce livre se distingue-t-il des volumes précédents?
L’histoire est deux fois plus longue, le livre contient deux fois plus de texte. Il s’adresse aux jeunes lecteurs de 10 ans et plus. Mademoiselle Charlotte n’est pas moins exubérante et imaginative, mais elle est plus sage, dans le sens qu’elle intervient moins. Elle laisse les enfants trouver la solution. Elle a immensément confiance en eux. Plus encore que dans les premiers tomes.

5. Ce livre marque la dernière aventure de Mademoiselle C. Pourquoi ce choix?
Ce n’est pas moi qui décide. C’est Mademoiselle Charlotte! C’est elle aussi qui me raconte ce qu’elle vit. Je ne fais que transmettre ses histoires. Elle m’aide, moi aussi. J’ai beaucoup appris grâce à elle. Je pense qu’elle juge qu’elle m’a beaucoup donné et que j’ai à le vivre. À intégrer ses beaux principes et sa douce folie dans ma vie. Je n’arrêterai jamais de me demander : Que ferait Mademoiselle Charlotte à ma place? Et sa réponse va m’inspirer. Elle ne sera jamais loin de moi.

Charlotte (hors série) - Une infirmière du tonnerre
Texte de Dominique Demers
Illustrations de Fabio Pellegrino
Éditions Québec Amérique - 17,95 $