+ Playlists

S'il ne devait retenir que 5 choses

Crédit photo : Kaboompics/Pixabay
S'il ne devait retenir que 5 choses
Je l’ai déjà écrit précédemment, je trouve que l’éducation d’un enfant est le défi d’une vie. Par notre exemple et les valeurs que nous aurons choisi de transmettre, notre enfant deviendra un adulte responsable qui pourra espérer mener une vie respectable et heureuse. Du  moins, c’est l’ultime but recherché.

Mais, comme dans bien des choses en ce monde,  il y a le plan initial et le résultat final.  Et entre les deux, un paquet d’imprévus qui font que ce qu’on avait cru facilement atteignable se présente parfois comme un mont Everest.

Je suis loin d’être une fille modèle. Des erreurs de jugement, des blessures d’orgueil qui aveuglent le raisonnement, des gestes méchants, j’en ai à mon actif. Beaucoup trop à mon goût lorsqu’on sait que l’éducation passe surtout par l’exemple. Et pourtant, je m’efforce, jour après jour, de transmettre à mon enfant des bases sociales et humaines solides pour l’aider à progresser. Mais comment expliquer à un enfant, avec des mots simples, ces  valeurs que je tente de lui inculquer.
 
1. Le respect 
Traiter les autres avec considération comme on aimerait qu’ils nous traitent. Ne pas faire aux autres ce qu'on n’aimerait pas qu’on nous fasse. Le bonheur passe essentiellement par toutes les formes de respect : le respect de soi, des autres et de ce qui nous entoure. Lorsqu’on se sent respecté et accepté, on se développe et on a envie de donner le meilleur de soi.
 
2. Le courage
Être courageux ne signifie pas n’avoir peur de rien. Ça veut dire faire ce qui doit être fait même (et surtout) si cela est difficile. Il n’y a rien de gratuit, seul l’effort justifie la réussite. La vie n'est pas facile, souvent. Il faut beaucoup de force pour y faire face et pour prendre les décisions auxquelles on est confrontées. Être une personne honnête et intègre demande une sacré dose de courage. 
 
3. L’ouverture d’esprit 
On n’est pas obligé d’aimer la pizza parce que beaucoup de gens aime la pizza. Mais on n’a pas à critiquer, juger et rabaisser quelqu’un parce qu’il aime la pizza. Accepter la différence sans jugement et avec amour, ne pas chercher à rabaisser et bannir parce qu’on ne comprend pas, c’est je crois le plus important en société. L’ouverture d’esprit mène directement au respect, à la compassion, à la compréhension. Parfois, il faut changer sa façon de voir les choses pour ramener un peu de paix dans sa vie.
 
4. La confiance en soi 
Croire en soi, se faire confiance, est garant d'une bonne partie de notre réussite. Le pire jugement qu’on rencontrera dans notre existence vient trop souvent de soi. Si l’on croit être capable de faire une chose, il faut foncer, avec confiance. Il faut se juger positivement, croire en ses capacités et en sa réussite.
 
5. La positivité 
Le bonheur, c’est comme une fleur. Si on en prend soin et qu'on lui donne de l’eau et du soleil, elle s’épanouira. Garder espoir, voir le positif, s’entourer d’éléments et de gens qui nous font du bien, ça aide à chasser les idées noires. Si le plan A ne fonctionne pas, il faut garder en tête qu’il y a 25 autres lettres dans l’alphabet.  Et si le tunnel semble trop sombre, trop long, il y a toujours une main secourable prête à nous guider. Alors il ne faut pas hésiter à demander de l’aide.
 
Mon enfant devra faire ses propres erreurs, ses propres choix. Comme nous tous, il aura ses hauts et ses bas, et je ne peux pas le protéger contre ça. Mais j’espère lui avoir donné  ce qu’il faut pour vivre une vie épanouie et heureuse malgré tout.

Et au final, si mon enfant ne peut retenir que ces cinq choses, je crois qu’on aura réussi.