+ Playlists

5 romans pour ados à glisser dans VOS valises cet été

Crédit photo : Ali Morshedlou/Unsplash
5 romans pour ados à glisser dans VOS valises cet été
L’école est finie et une douce odeur de farniente, de slush à la framboise bleue et de crème solaire flotte sur la ville.

Quoi proposer à vos ados pour les jours de pluie, les longues balades en voiture et les après-midis de paresse pour faire changement de la dernière télésérie Netflix? Un bon roman!

Après avoir lu plus de 50 romans pour ados cette année, je vous suggère le meilleur du meilleur. À glisser sans retenue dans leur valise…ou dans les vôtres!


Indésirable, Ariane Charland

Une histoire d’intimidation et de rejet à deux voix. Celle de Mélie, qui a été slut shamée et rejetée par tous ses anciens camarades de classe et qui doit changer d’école. Celle de Bastien, mis à l’écart et persécuté par un groupe d’imbéciles depuis le début de son secondaire. Leurs deux destins s’entremêleront. L'écriture est fluide, efficace. On a vraiment envie de savoir ce qui va se passer avec Mélie et Bastien. En prime, un discours féministe vraiment rafraîchissant et libérateur! Une lecture qui peut susciter des discussions vraiment importantes et intéressantes.


Ce qui se passe dehors, Catherine Dorion

Ce roman traite d’un sujet qu’on ne voit pas souvent en littérature jeunesse : l’engagement politique et le militantisme. Catherine Dorion, artiste engagée et candidate pour QS aux prochaines élections, signe ce roman qui nous fait vivre le parcours d’Émile et de Gabrielle, deux jeunes qui vont s’éveiller à l’action politique et vivre leurs premières manifs, leurs premiers grands frissons. Un roman qui m’a donné envie de revenir dans le passé et d’avoir 16 ans en 2012! Touchant, enivrant, fougueux. Un roman qui célèbre l’idéalisme de la jeunesse dans tout ce qu’il a de plus beau.
 
Le programme, Sandra Dussault

Difficile de parler de ce roman sans révéler trop de détails et ainsi gâcher votre plaisir. Je vais donc laisser l’éditeur vous le décrire mieux que moi et ajouterai simplement ceci : à lire absolument pour tous les amateurs de dystopie, de personnages forts et bien définis, de questionnements moraux intéressants, d’actions enlevantes et de suspenses captivants. Un de mes gros coups de cœur de l’année.

« Victor pose un geste terrible qui l’oblige à fuir loin de chez lui. Il trouve refuge en forêt dans une curieuse communauté composée d’adolescents dysfonctionnels, souvent cruels. Mais qui sont ces jeunes? Qu’est-ce qui les unit?  Et surtout, pourquoi Victor fait-il ces rêves étranges et si réels depuis qu’il est arrivé?

Petit à petit, l’adolescent obtient des réponses… et souhaite aussitôt ne jamais avoir posé de questions. »
 
Crédit : Québec Amérique
 
La colline, Karen Bass

Déjà, quand un roman canadien anglais pour les jeunes apparaît sur nos tablettes, c’est bon signe. Il valait la peine d’être traduit. Quand il a en plus remporté plein de prix et a été traduit par le duo Lori Saint-Martin et Paul Gagné, nul doute possible : on s’embarque dans une bonne lecture.

Un seul mot pour résumer : wow. Après l’écrasement de son avion privé au milieu de nulle part, le fils d’un millionnaire est secouru par un jeune Cri. Faisant fi des avertissements de ce dernier, le jeune décide de grimper la colline voisine pour chercher de l’aide et du réseau cellulaire, même si cette colline est considérée maudite par les autochtones. Les ennuis commencent…

Ce roman a plusieurs qualités exceptionnelles. D’abord, il est merveilleusement bien écrit et les descriptions nous plongent dans une atmosphère vraiment oppressante. On peut presque sentir les odeurs de la forêt, voir sa lumière lugubre. Ensuite, enfin un roman qui dépeint la culture autochtone sans aucun misérabilisme ni folklore grossier! Sans compter le fait que ce roman est un vrai page turner angoissant, en plus de présenter d’une manière très touchante et réaliste l’évolution de la relation de deux ados que tout sépare. Un grand roman.

Le sacrilège (Anna Caritas, tome 1), Patrick Isabelle

Quand vous étiez jeune, vous avez lu tous les Chair de poule, puis tous les Frissons? Vous êtes entrée dans la grosse mode Stephen King au plus fort de sa gloire? Ne cherchez plus. Cette série de Patrick Isabelle est LE roman dont vous rêviez. Un roman qui fout la chienne, mais qui est en plus bien écrit, et québécois! J’ai eu TELLEMENT de plaisir à dévorer ce roman qui combine tous les éléments d’un bon roman d’épouvante : des personnages mystérieux, d’autres attachants, une atmosphère lugubre, des événements inexpliqués, une touche de surnaturel. C’est officiellement pour les ados, mais ne boudez surtout pas votre plaisir.

À lire en camping à la lueur d’une lampe de poche.

Avez-vous d’autres suggestions de romans pour ados à lire cet été?