+ Playlists

5 raisons d'aimer l'été avec des enfants

Crédit photo : Amanda Tipton/Flirck
5 raisons d'aimer l'été avec des enfants
Devenir parent, ça change tout, même (et surtout) ce qu’on croyait qui n’serait pas changé du tout.
Vos étés, par exemple. Étiez-vous sur le point de vous douter que pendant un petit nombre d’années, ce moment que vous chérissiez le plus vous serait pratiquement hors de portée pour cause de parentalité? Je parle de votre café en silence dans la rosée chaude d'un matin de juillet ou des samedis de descentes de rapides sur un coup de tête en amoureux.
 
Si si! Le p’tit call de réalité nous recadre le quotidien, mais c’que j’me dis quand j’y pense, c’est qu’une panoplie de bonnes raisons d’aimer l’été sont aussi apparues depuis que les enfants sont dans le portrait. Voici mon top 5.
 
1. La crème glacée
Toutes les occasions et toutes les excuses sont bonnes pour en manger, en servir, en acheter. On fête le pipi dans le pot? Les jouets rangés? Le beau bulletin? La première nuit de cinq heures d’affilée? Sors la crème glacée! Et si c’est pas à la maison, c’est sur un banc de parc, chez le voisin ou pendant un p'tit stop de roadtrip. Y’en a jamais assez.
Crédit : Giphy
 
2. L’odeur de la crème solaire pour enfant
La crème solaire pour enfant, quelle qu’elle soit, sent toujours comme du bonheur en pot, je ne sais pas pourquoi. C’est comme si tout le coconut du monde effaçait d’une traite mon moral de marde et mon stress pour me laisser planer dans un été sans fin. Une p’tite snif dans son pli de cou bien crémé et j’arrive presque à oublier le bonheur de lire, seule, à l’ombre d’un chêne au bord du canal.
Crédit : Tenor
 
3. Les jeux d’eau et les pataugeoires
Pendant les canicules, vous les regardiez avec envie mais n’aviez aucune raison d’aller vous jeter dans ces havres d’eau à la propreté discutable? Plus maintenant. Votre enfant est votre laissez-passer officiel qui vous protégera des regards désapprobateurs des autres parents.
Crédit : Giphy
 
4. Pas d’habit de neige le matin
Ai-je vraiment besoin d’élaborer sur le sujet?
Pas de bottes, pas de tuque, pas de salopette, pas de cache-cou, pas besoin de chercher la maison entière pour la mitaine gauche. Pas de bacon semi-habillé. Pas d’enfant #1 qui se déshabille pendant que vous habillez enfant #2. 
Crédit : Tenor

5. Les longues journées 
Vous terminez la longue routine du dodo, amenez le 36e verre d'eau, le dernier boire de la journée, le jour court après la nuit, la nuit court après le jour, ils font le tour de la cour, c'est fini et il fait encore jour; vous pouvez donc profiter de ce petit moment de calme et de répits sous les derniers rayons sans avoir à vous comporter comme un parent troglodyte qui ne redevient qu'un simple adulte une fois la pénombre bien installée. Ben oui, ça fait plaisir des fois de s'appartenir en plein jour. Notez qu'il n'est pas dit que vos bestioles comprendront qu'elles doivent dormir même s'il fait clair dehors, mais c'est l'intention qui compte, rendus là.
N'est-ce pas?

Qu'aimez-vous de vos étés avec les enfants?