+ Playlists

Les joies de l'été : bye la routine!

Crédit photo : Chema Photo/Unsplash
Les joies de l'été : bye la routine!
Chaque période de l’année apporte son lot de petits bonheurs. Mais depuis que ma petite fille est entrée dans nos vies, l’été revêt pour moi un million de souvenirs et de joies insoupçonnés.

Il y a eu le tout premier été, celui qu’on a passé à l’attendre et à préparer son arrivée. Puis il y a eu cette chaude journée d’août. Nous avons affronté un orage pour nous rendre à l’hôpital et lorsque j’ai contemplé pour la première fois sa petite tête chevelue et ses immenses yeux bleus, il y avait du soleil dehors mais surtout dans mon cœur.

Il y a eu par la suite tous les partys d’été pour son anniversaire, avec la famille et les amis puis au fil des ans avec ses propres amis. Il y a eu les vacances en famille, le chalet, le camping, le zoo. Il y a eu beaucoup de baignade et d’après-midis aux jeux d’eau.

Il y a eu le dernier été avant l’école, à préparer cette étape importante. Et avec l’école est venue la routine un peu folle qu’on connaît depuis. Je n’ai qu’une enfant, mais parfois (souvent), je me sens à bout de souffle entre le travail, les activités, les devoirs, les obligations.

Crédit: Giphy

J’essaie d’être une maman constante. D’accorder une importance égale et suffisante à tous les aspects de la vie de ma fille. Je prends très au sérieux ses responsabilités d’élève et je lui crée une routine qui favorise sa réussite scolaire. Je suis plutôt stricte sur le temps qu’elle doit consacrer à ses devoirs et leçons et sur ses heures de sommeil. S’il y a un projet spécial ou un travail à faire à la maison, je m’assure qu’il soit fait et je mets temps et énergie pour l’épauler.

Mais, toutes ces contraintes sont éreintantes. Lorsque juin arrive, on a besoin d’une pause, toute la famille. Dès que les examens sont terminées, je lui permets ici et là de petits plaisirs. Et lorsque les vacances sont bel et bien commencées, j’ai l’impression que je deviens une autre maman. Une maman plus cool, plus zen.


Crédit : Giphy

Fini le couvre-feu, elle peut lire dans son lit ou contempler les étoiles si elle en a envie. Fini le réveil matinal, elle a amplement le temps de flâner le matin. Finies les heures passées à l’étude, on fait une balade en vélo ou on joue au parc avec les voisins. Finie la routine, on s’en garde juste un petit morceau pour cadrer notre farniente.

Juillet et août ont une saveur de crème glacée, de bain de soleil et de melon d’eau qui dégouline sur les doigts. De bonnes lectures, de découvertes et de hot-dogs avec des frites. De camping - en forêt ou dans la cour -, de feux accompagnés de guimauves grillées et d’histoires qui font parfois un peu peur. De lever ou de coucher de soleil, selon l’humeur du jour.
Crédit: Jill111/Pixabay
 
L’été, c’est comme une bonne chanson qui coule tranquillement, arrosant le cœur de bonheur. On casse la routine pour quelques semaines, et ça fait tellement de bien.