+ Playlists

« Es-tu enceinte? » : Au secours, mon entourage est en boucle

Crédit photo : Eva Dang/Unsplash
« Es-tu enceinte? » : Au secours, mon entourage est en boucle
« Veux-tu des enfants? »
C’est la question qu’on me posait souvent vers mes 24 ans. Je voyais cela comme du small talk. Je ne savais pas qu’en répondant oui, j’allais devoir faire un rapport détaillé de mon éventuelle grossesse.
 
En effet, depuis que j’ai 27 ans, plus personne ne me demande si je veux des enfants. Cette question s’est transformée en : « Es-tu enceinte? »
 
Lorsque j’avais 5 ans, j’ai demandé à une madame si elle était enceinte et elle m’a répondu avec un petit sourire qu’elle avait seulement mangé trop de chips. À ce moment-là, j’ai compris qu’on ne devait JAMAIS poser cette question. Il semblerait que plusieurs personnes n’ont pas fait ce constat.
 
En discutant avec des amies, j’ai pu constater que je n’étais pas la seule à vivre cette situation. À partir de leur expérience, j’ai confectionné un top 3 des choses à ne pas dire à une femme qu'on pense enceinte (même si on croit vraiment qu’elle l’est).
 
1. Ne pas flatter le ventre d’une inconnue en la félicitant.  
Les femmes enceintes n’ont pas nécessairement besoin d’affection de la part d’étranger.ère.s. De plus, si la personne en question n’est pas réellement enceinte… c’est un gros malaise. 
 
2 Ne pas dire à une inconnue : « Oh! Vous en êtes à quoi? 6 mois? »
Déjà, passer pour une femme enceinte, ce n’est pas facile. S’il vous plait, n’essayez pas de deviner le nombre de mois.
 
3. Si une femme vous répond qu’elle n’est pas enceinte, ne lui dites pas : « Pff, en es-tu vraiment certaine? ». 
Il faut simplement s’excuser. Pas besoin de s’obstiner en plus.
 
Pour ma part, ce n’est pas parce que j’ai un petit ventre, je suis plutôt mince. C’est comme si les gens autour de moi avaient décidé que mon horloge biologique avait sonné. Peu importe ce que je dis, on me rebat les oreilles avec cette question.
 
• J’ai faim.                                              (Tu dois être enceinte)
• Ça pue dehors!                                   (Oh! t’es peut-être enceinte!)
• Il fait chaud…                                      (Voyons, t’es sûrement enceinte)
• Je prendrais un verre de vin blanc.     (Es-tu sûre que tu n’es pas enceinte?)
 
Sérieusement, je ne comprends pas d’où vient cette curiosité. Le pire, c’est que les mêmes personnes peuvent me le demander encore et encore et il y en a toujours des nouvelles qui s’ajoutent.
 
Demander à une femme si elle est enceinte, ce n’est pas comme demander il fait combien dehors. Il n’y a pas d’Utérus Média et ce n’est pas pour rien!

Avez-vous vécu cette période de questionnements?