+ Playlists

Les jumelles ont essayé de faire : De la ricotta maison

Crédit photo : Carolane Stratis
Les jumelles ont essayé de faire : De la ricotta maison
Allo, c’est Carolane qui parle.

Je suis super excitée par la nouvelle, parce que c’est un rêve qui devient réalité. Depuis le temps qu’on y pense, qu’on a envie de le faire et qu’on essayait de trouver le moyen de lancer notre projet, on est super fière de vous présenter notre nouvelle section Ton Petit Lunch qui est propulsée pendant quelques mois par Recette d’ici. Au début, on pensait le faire sans fracas ni trompette, pis finalement, on est juste tellement contente du résultat qu’on vous le présente comme on sait si bien le faire : avec une excitation sans borne et plein de points d’exclamation! En plus, si la réponse est bonne, on voudrait lancer un site de recettes. Donc, rester à l’affût de nos contenus Ton Petit Lunch!

Ça fait plusieurs années que je rêve de faire des capsules où j’essaie de faire des recettes que je trouve sur Internet. Genre, souvent, ça a l’air facile comme ça puis finalement, ça prend plus de temps ou bedon ça donne exactement ce qu’on s’attend. Dans les deux cas, je rêvais de documenter le fait que même si j’ai une âme de foodie, je n’ai pas étudié pour être une grande chef alors des fois, je réussis ou pas les choses alimentaires que j’entreprends. Josiane aussi.

On a donc décidé de commencer une série pour parler de recettes qu’on a essayées… pis qui sont réussies! Un jour peut-être, ça sera autour de nos fails alimentaires, mais pour l’instant, on a envie de montrer des choses positives!

Ma tante grecque (Allô Helene) a toujours fait son ricotta pour faire des spanakópita (qui ressemblent pas mal à cette recette) et je me suis toujours demandé si c’était facile à faire. À la quantité que je mange par année (de ricotta là, pas de spanakópita – quoique), je me suis toujours dit que je devais essayer. Finalement comparé à faire de la mozzarella maison, c’est beaucoup plus facile qu’on pense!
Lait, crème, vinaigre
Crédit : Carolane Stratis

J’ai donc été acheté les ingrédients à l’épicerie et je me suis attelée à la tâche. Je ne pensais pas que c’était aussi simple. Je pensais qu’il allait me falloir des outils spéciaux, mais finalement, avec un chardon, une cuisinière, un tamis et deux cotons fromages, j’étais en affaires pour faire mon premier fromage maison.

Crédit : Recettes d’ici

J’ai eu quelques craintes quand je me suis retrouvé devant la mixture qui chauffait. Est-ce que j’allais oublier de brasser? (non), est-ce que j’allais faire brûler le tout? (non plus). De toute façon, la recette se réalise aussi au micro-ondes (on n’arrête pas le progrès) est-ce que ça allait marcher? (OUI!) et surtout, est-ce que ça allait être bon (mets-en!). Est-ce que ça ressemble à celui du commerce? À vous de me dire avec le résultat ci-dessous!

Crédit : Carolane Stratis 

Anecdote de cuisine : je ne trouvais plus mon tamis, alors j’ai utilisé un entonnoir que je prends pour la lactofermentation!

Ma première ricotta maison !
Crédit : Carolane Stratis


Surtout, j’ai eu du plaisir à le faire et c’est certainement une expérience que je vais vouloir recommencer.
 
Pour la recette (d’ici), c’est ICI.