+ Playlists

C'est beau l'imagination!

Crédit photo : Fannie D.
C'est beau l'imagination!
Même si je n'aime pas tant jouer aux bonshommes avec mes enfants, j'admire leur imagination débordante... qui me ramène parfois moi-même en enfance. Un exemple. 

F.-A. a 4 ans presque 5. Il est donc dans la période « dinosaures », comme beaucoup d'amis d'école de ce que j'ai pu voir (et donc M.-A. aussi par la bande). On a des livres de dinos que F.-A. connaît à peu près par coeur, on a loué à peu près tous les livres sur le sujet à la BAnQ et des figurines ou toutous de vélocipartor, stégosaure ou brachiosaure ornent le plancher de notre demeure. 
 

Crédit : Dave Kellett​ / Sheldoncomics
 
Et j'ai dans ma collection tous les films de Jurassic Park​, qui tiennent une place importante (quoique variable selon le film) dans mon coeur. 

Après quelques mois à ne pas faire écouter Jurassic Park à F.-A. malgré ses demandes répétées, j'ai craqué. En une semaine on a visionné presque toute la série, en sautant des scènes moins ragoûtantes. Comme celle où l'avocat se fait croquer par le T. Rex dans le premier film. #Souvenirs. Loin d'avoir peur, mes enfants ont autant aimé les films que moi. 
 

Crédit : Giphy

Ce qui a été le plus remarquable par la suite, c'est de voir que F.-A. s'est non seulement souvenu de tous les films, mais il a voulu les reproduire en jouets. C'est ainsi que le Park Jurassic a été recréé chez moi, en Lego, toutous et figurines. Il a fait des enclos (qui brisent, évidemment), une maison pour soigner le bébé T. Rex du Monde Perdu, des personnages qui fuient dans des autos et plus encore. Après deux jours, sa chambre est un vrai bordel, mais il est tout aussi intéressé par son histoire. Et moi aussi. Comme fiston connaît à peu près toutes les caractéristiques de chaque créature, c'est quand même réaliste. 

Je vous laisse, les vélociraptors s'approchent dangereusement de ma madame.