+ Playlists

Jouer dehors, c'est valable pour les parents aussi!

Crédit photo : Collection personnelle
Jouer dehors, c'est valable pour les parents aussi!
Il y a deux ans, j’ai croisé une maman à la garderie qui cherchait désespérément un remplaçant pour sa game de Ultimate Frisbee le soir même. Elle s’est empressée de me demander si ça m’intéressait. Je connaissais un peu le Ultimate pour avoir vu mon chum jouer à quelques reprises et j’étais revenue quasi traumatisée. De un : j’avais jamais vu des adultes courir comme des malades et suer tout autant pour le plaisir de jouer dehors, de deux : jouer en groupe m’intimidait. Faut dire que ma vingtaine, je l’ai davantage passé à fréquenter les bars de la rue Mont-Royal. J’allais au parc le lendemain de mes grandes virées dans l’unique but de cuver mon vin tranquille au soleil. 
 
Et si les autres me trouvent poche?
 
Et si je suis complètement nulle et que je me ridiculise?
 
Crédit : Giphy
 
Plein de petites peurs niaiseuses et non justifiées remontaient à la surface. Mais puisqu’au moment où j’ai croisé cette maman, j’étais en plein début de ma remise en forme 2.0 suivant mes deux grossesses, je me suis dit : why not Mauffette? Au pire, tu ne les revois plus jamais et on oublie cette incartade au potentiel vertigineux d’humiliation.
 
Mais… j’ai dit oui. Et je suis devenue accro day one.
 
J’ai continué de remplacer plusieurs fois durant la saison et j’ai finalement ramassé assez de courage pour leur demander de devenir membre honoraire de leur équipe. J’avais une peur bleue qu’on me refuse parce que j’étais bien au courant d’avoir encore beaucoup de croûtes à manger et plusieurs flick à pratiquer, mais ils ont dit oui. 
 
giphy.com
 
Et sur-le-champ, je me suis fait dix nouveaux.elles ami.e.s. 
 
Deux ans plus tard, je joue toujours au frisbee. Chaque jeudi, je rejoins les membres de notre équipe « Les Pontons » et je me défonce, je ris comme une dingue, je rencontre des gens formidables et je rentre chez moi, chargée à bloc et le cœur léger.
 
Je suis toujours partante pour un 5 à 7 ou un souper bien arrosé entre copains et copines, mais retrouver son cœur d’enfant en jouant dehors est vraiment rendu un précieux cadeau dont je ne pourrais plus me passer. 
 
GO POTONS!