+ Playlists

Accoucher pendant la session universitaire, pas une mince affaire

Crédit photo : Sylvain Leprovost et Waldryano - Montage par Véronique Theworst
Accoucher pendant la session universitaire, pas une mince affaire
Source de la photo d'entête : Sylvain Leprovost et Waldryano - Montage par Véronique Theworst

Quand j’ai appris que j’étais retirée de mon travail pour toute la durée de ma grossesse, je ne voulais pas passer les prochains mois à attendre la naissance du bébé sans avoir rien à faire. J’ai pris un gros cinq minutes avant de choisir de reprendre ma maîtrise à temps plein. Le timing était parfait sauf pour une chose : j’allais probablement accoucher avant la fin de la session. Malgré ça, j’ai commencé mes cours en janvier avec un ventre déjà bien arrondi.

Dès le premier cours, j’ai rencontré les professeures pour voir ce qui pouvait être fait pour l’examen et pour les présentations orales. Heureusement, les professeures ont toutes été compréhensives. Pour les présentations orales, je m’étais filmée sur certaines diapositives et mes coéquipiers allaient faire leurs parties en personne. J’avais donc un plan B si j’accouchais quelques jours avant les présentations. Pour l’examen, ma professeure ne voulait pas que je le fasse plus tôt. Je devais donc la tenir au courant et faire mon examen quelques jours plus tard. Parmi mes cours, j’avais aussi choisi un cours à distance que je pouvais compléter quelques semaines d’avance.


Tout au long de la session, j’ai fait mes lectures et mes travaux à l’avance au cas où bébé arrive un peu plus tôt que prévu; vive les plateformes numériques! Par contre, à cause de ma situation, j’ai fait du travail supplémentaire puisque j’ai préparé les oraux en double : une version filmée et une version en personne.

Crédit : Giphy
 
Avec mon timing de feu, j’ai accouché le jour d’une présentation orale et la veille de l’examen. À deux heures du matin, avant de me rendre à l’hôpital, j’ai contacté mes coéquipier.ère.s et professeur.e.s pour les aviser de mon absence. J’ai fait mon examen quelques jours plus tard puisque j’étais en forme. Mon chum et mon fils étaient dans le local à côté au cas où j’aie à allaiter. Malgré mon cerveau de femme enceinte et post-accouchement, j’ai réussi mon examen et l’ensemble de mes travaux.


Ma session s’est tellement bien déroulée que je poursuis mes cours malgré ma deuxième grossesse. Cependant, cette fois-ci, j’accoucherai au tout début de la session, c’est-à-dire dans deux semaines.


Quels sont vos trucs pour être aux études tout en étant parent?