+ Playlists

La mère que je ne serai pas

Crédit photo : Nicole De Khors/Burst
La mère que je ne serai pas
Je ne serai pas la maman d’un bébé qui naîtra en mai 2019 parce que ce mois-ci le test de grossesse est négatif. Pourtant, je pensais vraiment que c’était LA bonne fois.

Je me retrouve présentement dans une période de transition. Je sais que je veux des enfants et je « travaille » fort tous les mois pour que ça arrive. En attendant que la cigogne trouve mon adresse, mes pensées divaguent beaucoup.  Oui, je me demande quel genre de mère je serai.

  Mea-culpa, je l’avoue, parfois, je juge les autres mères. Eh oui, j’ai cette pensée magique :

 « Je ne serai pas comme ces mères-là ».

Je le sais que je ne serai pas parfaite, mais j’aime quand même m’imaginer que mon futur tout-petit n’utilisera pas d’iPad avant 3 ans. Je me convaincs qu’il ne mangera pas de sucreries (ou pas trop). Dans mes plus folles pensées, j’aime croire que je ne chialerai pas à propos de ma fatigue. Même dans mon scénario de rêve, je n’ai pas omis que j’allais être fatiguée. J’espère seulement que je ne passerai pas mon temps à me plaindre de ça.

Même si je ne sais pas quel genre de mère je serai exactement et même si parfois je vis un peu dans l'utopie,  je pense savoir un peu quel genre de mère de ne serai pas.

Je ne serai pas : une mère zen
J’imagine que ma petite anxiété ne s’envolera pas avec la grossesse.

Je ne serai pas : une maman Blancheville
Vivre à la campagne, c’est assumer que les pantalons de ses enfants (ou de son chum) seront pleins de boue.

Je ne serai pas une : j’achète tous les jouets et articles de bébé de la planète
Bon, c’est plutôt un souhait, car j’imagine que je vais peut-être devenir un peu gaga, mais mon côté écolo/écono reprendra le dessus vite.  Non?

Je ne serai pas une : Maman-desserts
Non, je ne ferai pas de cupcake pour la classe de mon enfant. J'admire celles qui le font, mais ouf, ce n'est vraiment pas moi. Je ne pense pas que j'organiserai des anniversaires dont tous les enfants se souviendront. Surtout pas de Spiderman géant, de jeux gonflables de clown, de serpents ou de magiciens!

Je ne serai pas : une maman solo (je l'espère)
J’ai vraiment confiance en mon chum. J’ai la certitude qu’il sera présent pour moi et pour ses enfants.
Pour ce qui est du reste, seul le temps me le dira. J’imagine qu’à travers cette future maternité, je vais découvrir de nouvelles facettes de ma personnalité. D’ici là, je vais tenter de trouver le moyen de lâcher prise, qui sait, peut-être que le prochain mois sera le bon …