+ Playlists

Accouchement : Best Of des mythes les plus coriaces

Crédit photo : Patricia Prudente/Unsplash
Accouchement : Best Of des mythes les plus coriaces

Il y a deux ou trois ans, Canal Vie a diffusé une émission qui, dans le milieu des accompagnantes à la naissance, avait fait grand bruit. Dans cette dernière, on y confirmait une tonne de mythes qu’on se tue à détricoter tous les jours dans notre travail. À l’époque, j’avais publié sur mon Facebook une série de réponses à ces Accouchements extrêmes. Comme je continue régulièrement de voir les mêmes fausses idées circuler, j’ai eu envie de vous présenter mon Best Of des mythes les plus coriaces.

NON, votre bébé n’est pas nécessairement en danger s’il ne pleure pas à la naissance. Il est simplement bien dans vos bras et ne ressent pas le besoin d’exprimer un inconfort. Tant mieux!

OUI, c’est normal de trembler de façon incontrôlable après une rupture des membranes (perdre ses eaux). Ce sont simplement vos hormones qui démontrent leur puissance.

NON, un nouveau-né bleu n’est pas nécessairement en danger! La plupart des bébés naissent un peu bleutés... une condition qui se résorbe d’elle-même dans les heures qui suivent la naissance.

OUI, quand on laisse les femmes prendre les positions qu’elles veulent, elles vont spontanément prendre celle qui va aider le bébé à mieux se positionner pour la suite. De là l’importance d’écouter son corps!

NON, on n’est jamais obligée de rester à jeun quand on accouche. Même si on est provoquée! 

OUI, ça arrive qu’on dépasse la DPA, mais ça ne veut pas dire qu’on est « en retard ». La notion de retard est très discutable étant donné que bébé naît quand il est prêt. On devrait d’ailleurs plutôt parler de « date possible d’accouchement » au lieu de « prévue ».

NON, un tour de cordon autour du cou du bébé ne cause pas nécessairement de problème grave à la naissance. La tête est sortie, il est bleu et ne bouge pas? Normal!!! Il n’est pas encore né!!! On défait le tour de cordon et on laisse la nature suivre son cours.

OUI, il y a des grossesses qui peuvent se compliquer plus facilement que les autres comme la grossesse gémellaire ou la grossesse à 45 ans, mais ce n’est pas une fatalité. Il arrive très souvent que ce type de grossesse dite à risques élevés se déroule sans aucun problème. Tant qu’on n’a pas de preuve que ça va mal, c’est que ça va bien!

NON, quand ça pousse, on ne peut pas arrêter de pousser!!! ÇA POUSSE!

OUI, on peut tout à fait accoucher vaginalement de jumeaux! La césarienne n’est indiquée que lorsque le 1er bébé n’a pas la tête en bas.

NON, un enfant qui assiste à un accouchement ne sera pas traumatisé. Lorsqu’ils sont bien préparés, notamment par une accompagnante à la fratrie, ils sont la plupart du temps émerveillés par ce qui se passe devant leurs yeux. On n’a qu’à les laisser libres de jouer, d’aller et venir à leur gré et à prévoir une personne autre que le papa pour s’occuper d’eux le jour J.

Je termine avec la plus chimérique des fausses perceptions liées à l'accouchement, celle qui fait friser les oreilles et les orteils des doulas :

NON, votre médecin ne vous a pas accouché. Il vous a aidé à mettre au monde votre bébé. C’est très différent!