+ Playlists

Trois belles histoires où la solitude fait place au bonheur

Crédit photo : debowscyfoto / Pixabay
Trois belles histoires où la solitude fait place au bonheur
Dans les années ‘90, les Intrépides nous disaient « [n]'oublie pas, si t'as des soucis, besoin d'un ami, suffit d'un appel, pour que tout devienne limpide [...] ». Si seulement c’était aussi facile! Parfois, on se sent seul au monde, peut-être parce qu’on est différent ou peut-être parce que la tristesse prend le dessus. Voici trois beaux albums pour parler de ce sujet avec ses enfants.

« Oui! », c’est ce que répond toujours Ned, dans un livre qui s’appelle pourtant… « Le chevalier qui disait non ! ». Le seul et unique enfant d’un village médiéval, Ned est toujours serviable et prêt à aider les autres, jusqu’au jour où il commence à se sentir fâché et à répondre « non! » à tout le monde. Sa mauvaise humeur persiste même jusqu’à ce que le dragon qui terrorise le village leur rende visite en pleine nuit. Le petit chevalier refuse de se cacher et lui tient tête. Mais peut-être que ce dragon a quelque chose en commun avec Ned? Une histoire qui marie parfaitement l’humour, le touchant, le tout accompagné d’illustrations absolument charmantes. Il est très amusant à lire en famille, surtout avec un enfant qui veut bien se prêter au jeu des « oui ! » et « non ! » de Ned!
 

C’est à croire qu’on se sent seul quand on habite dans un grand château, parce que c’est également le cas dans l’« Histoire d’un roi haut comme trois pommes ». Tout riquiqui, Childebert est un roi frustré : il fait rénover son château à sa taille, interdit l’entrée aux gens de plus d’un mètre vingt-deux, remplace l’écurie par des poneys… Pas étonnant qu’il se retrouve tout seul ensuite! Confronté à une grande tristesse, il décide de partir à la recherche d’une princesse à marier, question de se sentir moins seul. Mais aucune n’a envie d’épouser un roi aussi minuscule, jusqu’à ce qu’il rencontre quelqu’un qui le fasse sentir très grand en dedans! Ce conte de Corinne Boutry, agrémenté des adorables dessins de Barbara Brun, est un bon point de départ pour parler avec nos enfants de ce qui nous rend différent et comment on peut en venir à s’aimer tel que nous sommes.
Crédit : Auzou

Sortons des châteaux pour aller dans la forêt, question de rencontrer le kangourou « Malou », le dernier-né de la talentueuse Geneviève Godbout. Nous avons craqué plus d’une fois pour les illustrations de cette dernière (ici! ici! ici! ici!), mais c’est la première fois qu’elle appose son nom sur un album dont elle est également l’auteure. On y raconte l’histoire d’un kangourou qui, du jour au lendemain, n’a plus envie de bondir du tout. Sa tête est enveloppée d’un brouillard noir qui ne le quitte plus et ses amis feront tout pour l’aider à s’en débarrasser. C’est un album magnifique et touchant pour aborder le sujet délicat de la dépression avec ses enfants. La métaphore du nuage gris est absolument parfaite pour imager la chose. Un must pour former des petits humains sensibles et empathiques.
 
Crédit : Éditions de la Pastèque / Facebook

Comment remédiez-vous à vos moments de solitude?

Pour les trouver en librairie ou en bibliothèque…

Le chevalier qui disait non !
Texte : Lucy Rowland
Illustrations : Kate Hindley
Gautier-Languereau, octobre 2018.

Histoire d’un roi haut comme trois pommes
Texte : Corinne Boutry
Illustrations : Barbara Brun
Éditions Auzou, octobre 2018.

Malou
par Geneviève Godbout
Éditions de la Pastèque, novembre 2018.