+ Playlists

Ma 15 mois aime déjà les livres (et ça me rend trop heureuse!)

Crédit photo : Daphné T
Ma 15 mois aime déjà les livres (et ça me rend trop heureuse!)
Avant de travailler dans le milieu des mots – et d’avoir un enfant qui occupe beaucoup de mon temps –, je dévorais plusieurs livres par mois. Étudiante, j’évitais les librairies parce que je savais que j’en sortirais avec des factures trop élevées pour mon budget.

Que de joie de voir que ma fille développe tranquillement l’amour des livres, du haut de ses 15 mois!
Son premier coup de cœur a été Mes premiers animaux à toucher. Ma fille n’aimait pas vraiment qu’on la mette sur le ventre, elle faisait la baleine échouée et ne voyait aucun intérêt à tenter de lever la tête. J’essayais différentes tactiques : les jouets lumineux ou sonores, les toutous, mes grimaces…

Finalement, tout ce qui la motivait, c’était de voir les animaux dans son grand livre cartonné.

Crédit : Daphné T

Plus elle vieillit, et plus elle s’intéresse aux livres. Elle tourne chaque page avec beaucoup d’attention et de délicatesse.

Depuis qu’on lit une histoire pour le dodo – si elle ne s’endort pas sur son biberon –, les livres ont pris une signification encore plus spéciale. C’est le moment des colleux, des bisous et de l’imagination. On regarde chaque illustration et on lit tous les mots, pour profiter pleinement du moment.

Au début, j’optais pour les livres cartonnés, ceux indestructibles qu’elle pouvait manipuler à sa façon. Mais finalement, ce sont les livres de grands qu’elle aime le plus, ceux avec de plus longues histoires, de grandes pages et d’époustouflantes illustrations.

Celui-là, c’est son préféré : Les écureuils se querellent. Cadeau de sa matante qui tripe autant sur les livres et trouve toutes les occasions pour lui en donner (merci matante!). Les phrases riment, l’histoire a une petite morale cute sans être exagérée, les écureuils ont de drôles de personnalité et les images sont superbes. Ma fille pousse quelques rires quand ça fait plouf et ouf, même à demi-endormie.

Crédit : Daphné T


J’adore également Léon le raton part découvrir la mer et Caramba, le chat qui rêve de voler. Ils ont la longueur parfaite d’une lecture pré-dodo, font aller l’imagination et sont très jolis.

C'est vrai qu'à 15 mois, ma fille n’a pas toujours le contrôle de ses mouvements, alors c’est possible qu’une page soit un peu plus fripée. Mais je préfère de loin des livres aux pages tournées, fripées, qu’un livre qu’on oublie sur les tablettes.

Et vous, avez-vous des coups de cœur pour vos tout-petits?