+ Playlists

Mon expérience avec la mélatonine

Crédit photo : Alexandre Langlois
Mon expérience avec la mélatonine
Je voulais partager avec vous mon expérience avec la mélatonine. Je ne vous dirai pas si vous devez ou non en donner à vos enfants. 

Je suis ce qu’on appelle une couche tard, j’aime le silence qui règne dans la maison lorsque tout le monde dort à poing fermé. C’est mon petit moment à moi. Mes deux plus vieux n’ont jamais eu de problèmes de sommeil, ils n’ont jamais eu de problème d’endormissement. Ma petite dernière était plus sur mon « beat » depuis sa naissance. Elle aimait s’endormir avec moi, boire son lait quand la maison était tranquille. Pendant mon congé maternité ce n’était pas vraiment dramatique, nous dormions plus tard le matin et pouvions faire des petites siestes en après-midi. Lorsque la garderie a commencé, c’est là que le bordel a pogné! Elle se couchait/s’endormait très tard (23h environ), je devais la réveiller le matin (ce qui était loin d’être facile et amusant). Elle faisait une énorme sieste à la garderie, donc arrivé au soir j’étais incapable de la coucher à une heure descente! 

Je travaille en pharmacie depuis maintenant 18 ans. Je voyais la mélatonine se vendre à la tonne. J’en ai parlé à mes collègues pharmaciens. Nous en sommes venus à la conclusion que je pourrais essayer la mélatonine, pour essayer de replacer son sommeil. Donc, j’ai commencé la mélatonine il y a un an et ma vie a changé! Je lui donne à 18:30, je commence la routine de dodo à 19:30 et à 20h c’est le dodo! Au début, je lui donnais chaque jour, depuis Noël je lui donne au besoin. 

Oui ma vie a changé et la sienne aussi, elle peut maintenant plus profiter de ses journées. Les matins sont tellement moins pénibles depuis. 

L’utilisation de la mélatonine chez les enfants est controversée. Il n’y a pas beaucoup d’études sur les risques à long terme, à date, il n’y a pas beaucoup d’effets secondaires qui ont été signalés. Son efficacité n’a pas été prouvée à 100%, les études sont souvent faites sur des petits groupes. Au Québec, nous l’utilisons beaucoup chez les enfants avec un TDAH et les enfants avec TSA.  
 
Ce qui est très important pour aider le sommeil de nos tout-petits: 
  • Une routine du soir (chaque jour) bain, brossage de dents, histoire, même heure de coucher 
  • Pas d’écran dans l’heure qui précède le dodo 
  • Pas de nourriture 2 heures avant le dodo 
  • Avoir un environnement propice au sommeil, pas trop chaud, pas trop de lumière, etc. 
Parlez à votre pharmacien si le sommeil de votre enfant est problématique, il pourra vous aider. 
 
 Avez-vous des trucs pour aider votre enfant à dormir?