+ Playlists

La fois où j'ai fait un mauvais copier-coller dans le groupe de parents de ma garderie #Oups

Crédit photo : Unsplash
La fois où j'ai fait un mauvais copier-coller dans le groupe de parents de ma garderie #Oups
Ça vous est déjà arrivé d’être un peu fatiguée, un peu inattentive, et d’envoyer un message sur Facebook à la mauvaise personne?

Moi ça m’arrive plutôt souvent. Un petit « ok mon amour » destiné à mon copain, mais envoyé à ma boss (allô Carolane), c’est le genre de trucs que je fais assez souvent quand je vais trop vite.  
 
À mon retour de congé de maternité, disons que j’en ai fait une belle.
Et comme il vaut mieux en rire qu’en pleurer, j’ai décidé de vous la partager ici.
 
Ça faisait quelques semaines que j’avais repris le travail, ma fille ne dormait toujours pas bien la nuit et j’étais très fatiguée (vous me voyez venir avec toutes mes bonnes excuses). C’était nouveau pour moi de laisser mon bébé à la garderie, même si j’avais trouvé des éducatrices extraordinaires en milieu familial (allô Maria et Véronique) qui m’envoyaient des photos de ma fille pour me montrer sa petite vie en journée.
 
Voilà le topo : cette journée-là, je travaille de la maison (je suis l'éditrice de TPL et TPL Moms, en passant). Fun fact, plus tôt dans la semaine, on reçoit des sextoys très fun au travail et ma collègue Laïma avait écrit un texte sur nos expériences avec les jouets sur TPL. J’édite son texte et ses dires me font mourir de rire. Je trouve un passage hilarant et décide de le copier-coller et l’envoyer en message privé sur Facebook à l’équipe de rédaction de TPL, histoire de ne pas rire seule.
 
Mais voilà. Vous vous doutez de la suite, au moment où j'envoie mon message, la fenêtre du groupe de parents de ma garderie « pop » pour nous montrer des photos de la journée de nos tout-petits tout doux et innocents. Résultat, mon message se retrouve dans le groupe de parents et non dans mon groupe de travail.

Je vois l’action au ralenti, trop tard, j’ai déjà appuyé sur « entrer ».

 

Le mal est fait.
 
S’en suit un « Non » murmuré, puis « non, non, non, non, nooooooon! » à voix haute.

via GIPHY

Mon visage change de couleur. Je deviens bleue, rouge, blanche. Un bel arc-en-ciel de honte, quoi.
Je vois les petits « vus » des parents les uns après les autres… Sans réponse.
Un petit « haha », quelqu’un? (please).

J'essaye de me justifier, je peux pas les laisser comme ça : 



L’espace d’un instant, je me suis quand même demandé comment j’allais pouvoir ne plus jamais aller chercher ma fille à la garderie. Mais j’ai finalement pris mon courage à deux mains et je suis allée la chercher.
Tout est bien qui finit bien! Ma fille va toujours à la même garderie depuis.
Beaucoup de parents ont ri, et j’ai même de nouveaux lecteurs TPL Moms maintenant!

Ne me laissez pas seule, racontez-moi une de vos plus belles gaffes dans les commentaires!