+ Playlists

Ode à mes femmes de ménage (et pourquoi je peux plus m’en passer)

Crédit photo : Unsplash
Ode à mes femmes de ménage (et pourquoi je peux plus m’en passer)
Dans ma vie, être organisée c’est un défi de tous les jours. J’ai un emploi prenant, une famille, des ami.e.s, des envies de faire autre chose que du ménage surtout parce que ma journée me semble souvent interminable. Je joue avec mon amie Ève qu’après le dodo de mon garçon, je commence mon deuxième chiffre pour écrire sur les sites ou pour travailler sur les nombreux livres en chantier.


Quand je suis déménagé dans mon bungalow dans le Mile-End, notre déménagement éclair a fait en sorte que ça m’a pris pas mal de temps, m’installer, et à un moment, j’avais vraiment besoin de faire laver mes murs pour sentir que ma maison était propre. J’ai donc rencontré mes femmes de ménage et ç’a été une des rencontres les plus importantes de ma vie d’adulte.


Entre femme de ménage et coach de vie
Quand mes femmes de ménage sont rentrées chez moi pour la première fois de ma vie, j’avais peur de leur jugement. Depuis le lancement du livre de Ton petit look en 2015, j’ai l’impression que ma vie n’arrête pas du tout. J’avais tout de même peur qu’elles arrivent chez moi et qu’elles partent à la course (comme c’est déjà arrivé parce que Winston mon feu bulldog avait saigné de la patte quand je suis partie et la femme de ménage qui était arrivée était repartie en me disant que c’était dégueulasse). Disons qu’il y avait du travail à faire dans la maison pis que j’étais constamment prise au travail, tout comme mon conjoint.


Alors elles ont fait le ménage et après le sentiment que j’ai eu c’est un bonheur et une lourdeur sur les épaules qui est partie. Je suis très de l’école de pousser quand on a des compétences et moi, j’en ai pas des compétences en ménage, je comprends pas la structure de comment on s’occupe d’une maison. Elles oui.


En plus, elles m’aident et m’encouragent dans mon organisation de maison en me donnant des pistes d’où ranger quoi. Ce qui est franchement très très cool.


Ça fait partie du budget
Il y a donc une partie de notre budget familial qui va dans les femmes de ménage et je dois dire que je fais certains sacrifices pour que ça passe bien avec le salaire de deux travailleurs autonomes. Je vais moins souvent au restaurant, je ne sors pas dans les bars, il y a certains voyages que je ne vais pas faire pour m’assurer d’avoir du budget pour ça. Je suis contente de bien les payer et je trouve encore que mon investissement vaut la peine parce que je peux passer mon temps à faire autre chose qui me rapporte plus en sous et SURTOUT en bonheur.


Comme nous disait une amie dans le domaine artistique : «  je trouve ça plus important de me sentir bien dans ma maison chaque semaine, donc de prendre de mon budget pour faire ça, que de me payer un voyage dans le sud dont les effets ne dureront pas aussi longtemps. » Je dois avouer que c’est la même chose pour moi.


C’est un grand privilège de pouvoir me payer ça. J’en suis consciente. C’est surtout une de mes meilleures dépenses qui me fait toujours plaisir de faire parce que ça m’enlève une tonne de brique sur les épaules.


Est-ce que vous avez de l’aide ménagère? Est-ce que vous les aimez autant que moi?