+ Playlists

Comment t’expliquer ça?

Crédit photo : Josianes/Instagram
Comment t’expliquer ça?
Je regarde beaucoup de films avec mon enfant, ce n’est pas spécial. Il me pose aussi beaucoup de questions, du haut de ses 5 ans. Pas spécial du tout non plus. J’aime écouter ses questions, il me surprend. Sa naïveté me fait du bien. Sa façon de comprendre me fait aussi du bien parce qu’il faut lui expliquer la base avant de lui expliquer le reste.
 
Il m’a demandé c’est quoi le mariage et pourquoi les bagues étaient importantes. Je lui ai dit qu’avant les gens se mariaient et pour montrer qu’ils étaient mariés, il portait un bijou pour le dire. Il m’a demandé pourquoi moi je n’étais pas mariée. J’ai dit que ça servait pas à grand-chose pour son papa et moi de se marier, mais que je trouvais ça cool, les gens qui se mariaient quand même.  Il m’a demandé si je voudrais me marier un jour et avec qui. Je lui ai dit sûrement avec son papa. On a ri en famille.
 
C’est vrai, il est exposé chaque jour à un couple non marié qui vit ensemble, mais à l’école et dans la famille élargie, certaines personnes sont mariées, d’autres non.
 
L’autre jour, à Noël, nous étions dans la famille de mon chum et tout le monde voulait aller à la messe de minuit, même si elle était à 17h parce que le prêtre voulait faire toutes les municipalités pour laisser personne de côté. Je suis rentrée dans l’église avec mon enfant pour la première fois de sa vie (pour une cérémonie, pas juste en visite dans un autre pays). La cérémonie en tant que telle l’a stressé, il a voulu partir, on est retournés à la maison. C’est tout.
 
On s’est parlé après pour savoir ce qui lui avait causé son malaise. Il ne comprenait pas ce qu’il se passait et ça ne faisait pas de sens pour lui tout ce qui se passait. Il voulait faire plaisir à sa mamie en y allant, mais il s’est vite rendu compte que ce n’était pas pour lui. On a ri en famille parce que c’était cute de sa part, mais aussi parce qu’on était fières de lui, fières qu’il puisse nommer son malaise.
 
En fin de semaine, il m’a demandé aussi pourquoi son papa portait toujours une tuque et moi non. J’ai dit qu’il était sûrement plus confortable comme ça et moi non. C’est tout. C’est son choix, c’est mon choix. Juste comme ça.
 
La plus grande autorité pour lui, c’est ses parents et ils nous voient agir librement dans la maison en portant ce que l’on veut et ça va, il comprend qu’il fait ses choix et qu’il a ses préférences, qu’il n’a pas besoin de faire quelque chose comme l’autorité pour développer sa personnalité.
 
Mais une question se pose : comment je vais lui expliquer qu’on peut décider qui a le droit de porter quoi si le projet de loi 21 passe? Comment je vais lui dire que certaines personnes pensent que les enfants ne sont pas capables de se développer si une personne porte un chapeau, un foulard, ou une croix? Comment je vais lui dire qu’il y a une grande différence entre une casquette et un turban si c’est un policier qui nous arrête? Pas certaine qu’il va comprendre qu’on peut avoir tellement peur de la différence qu’on essaie de l’effacer.
 
Je pourrais pas lui expliquer parce que je comprends pas moi non plus.