+ Playlists

La « satanée » routine du dodo

Crédit photo : Picsea/Unsplash
La « satanée » routine du dodo
Il y a quelques années à peine, alors que je n'étais pas encore une « mère », j’ai reçu un conseil précieux que j'aurais dû appliquer, mais qui m'est malheureusement glissé entre les doigts. Je m'en souviens encore comme si c'était hier. Une de mes amies m'avait mentionné qu'il fallait garder la routine du dodo la plus simple possible. Elle m'avait dit ça sur un ton léger, alors que son garçon qui avait à peine 2 ans à l'époque se couchait en moins de deux minutes. J'étais impressionnée.

Quatre ans plus tard, je me demande à quel moment on l'a échappé avec la routine du dodo de nos deux grandes filles. Je me demande comment on a fait pour rendre ça aussi compliqué chaque soir?

On aurait dû garder ça simple, mais c'est tout le contraire que j'observe chaque soir. Il y a la collation, le pipi, le changement de couche de la plus jeune, le brossage de dents, l'histoire, le « beau dodo » du soleil (dans la Gro-Clock), le fermage de lumière, la chanson, l'autre chanson, la chanson suivante, le bordage, l'obstinage pour avoir un jouet ou un autre dans leur lit, l'au revoir, les pleurs, le retour dans la chambre, l'autre bordage, etc. Ça n'en finit plus. Et je ne parle même pas ici de la douche ou du bain, qui avait déjà été donné avant le début de ce cirque.

Toutes les étapes doivent être parfaitement exécutées en respectant une séquence spécifique afin d'éviter des crises de bacon. Chaque personne est responsable d'un détail en particulier et il est impossible de chambouler ou d'accélérer le processus au risque que ça dégénère.

Pourtant, tout était bien parti lorsqu'elles étaient petites. On leur chantait une petite berceuse et on les déposait dans leur lit après avoir fermé la lumière et hop!, c'était terminé. C'était simple! Mais plus elles ont grandi, plus elles ont demandé, et moins on a dit non. On a toujours acheté la paix en disant oui.

Notre prix de consolation, c'est qu'une fois qu'elles sont finalement couchées, nos deux trésors font des nuits superbes.

Et vous, avez-vous aussi perdu le contrôle de la routine du dodo de vos enfants?